FUNFAIRCITY

Observatoire actif et prospectif des nouveaux lieux des loisirs en ville

Dictionnaire

A

Accrobranche (rope course) : Ce loisir initialement dédié à une aventure plutôt physique dans les arbres a maintenant conquis les villes dans des espaces indoor (centre commerciaux, parcs aventure couverts, …), des aires de jeux en extérieur (Montréal, Rochefort, …) et les cimes des gratte-ciels. Il devient également une expérience à thème dans les nouveaux Indoor Entertainment Center (Lionsgate Entertainment City).

Il requiert de l’espace et de la hauteur (en extérieur ou sous plafond) et un encadrement à adapter au public reçu.

Références : Ropes Courses, Inc // Kanopeo // Walltopia // …

Aventure Indoor / Adventure Park : Rassemblement au sein d’un même complexe indoor de plusieurs activités sportives. Ces parcs n’ont en général pas de thème particulier, privilégiant les expériences sportives à l’immersion. Avec une thématisation, il devient un Indoor Entertainment Center (voir entrée dédiée).

Références : Koezio // Funtopia / Bosc Urba (Barcelone) / XTreme Action Park (Fort Lauderdale) / Vesubia Mountain Park (Alpes-Cote d’Azur) // Bear Grylls Adventure // UrbanAirPark // Time Tripper // Prison Island // Winscape (Aerokart) // Boda Borg //…

Cf. publication dédiée sur le sujet

Art : L’art et la culture en général peuvent fournir de fabuleuses sources d’inspiration pour la création d’expériences urbaines inédites. Parfois qualifié d’artainment ces attractions regroupent les expériences basées sur une production artistique et créative qui dépasse le simple cadre de l’œuvre monumentale, du musée, de la galerie ou du centre culturel. Ce sont des lieux d’une grande qualité et encore trop rares dans leur capacité à associer culture et divertissement. Cette situation pourrait toutefois changer quand on observe la multiplication des nouveaux centres d’art immersifs (voir Immersion).

Bien placées parmi les attractions urbaines artistiques, les œuvres d’art monumentales à parcourir à pied. Elles jouent un rôle d’attraction urbaine de premier plan par l’attrait visuel naturel, l’expérience procurée à ses visiteurs et à l’interactivité entre ces derniers et les passants restés au sol.

Références : Les centres d’art immersifs de Culturespace // Les « Machines » : de l’ile de Nantes, maintenant à Toulouse et bientôt, de Calais // The Vessel (Hudson Yard à New York) // Les manèges de Carsten Holler // Les filets géants de Tomas Saraceno ou de Netplay Works // Les créations de Metalobil // Tiger & Turtle Magic Mountain à Duisbourg en Allemagne // …

Aires de jeux : Bien éloignés de l’aire de jeu municipale réduite au strict minimum pour éviter les frais et les risques de chute, on trouve des aires de jeux pour enfant extraordinaire mêlant des parcours et des agrès originaux à une thématisation poussée.

Ces aires de jeu peuvent être gratuites ou payantes, extérieures ou couvertes.

Référence : Lappset Creative / Le Terrain d’Aventures (Paris) / Kompan / ProUrba / Proludic / …

Cf. publication détaillée sur les aires de jeux

Arcade : voir Classiques


B

Bar à thème : Les bars à thèmes sont des objets hybrides entre la restauration/bar et le loisir. L’imagination des tenanciers est sans limite : bars à lancer de hache, bar à chat, bar à jeu, bar jeux vidéo (voir eSport), culture pop/geek, bar à pétanque, bar culturel, bar à surf (voir Sport-Loisirs), bar caché façon speakeasy/prohibition, bar prison, bar à ping-pong, bar piscine à boule,… Seul points communs : la recherche de l’originalité et de la meilleure expérience possible par le thème et l’activité proposée.

Bowling : voir Classiques

Ballons captifs : voir Hauteur

Bike Park : voir Culture Urbaine

Branded Entertainment : voir Jeu/Jouet


C 

Classiques : Les loisirs urbains depuis l’antiquité jusque dans les années 90. Toujours populaires ou bien remis à la mode par de nouvelles idées, ils sont encore bien présents dans le paysage des villes, qu’ils soient isolés ou bien, et c’est un tendance forte, réunis en une petite destination de loisirs :

Arcade : Petite ou grande (1 500 m² pour La Tête dans les Nuages à Paris) nous assistons peut être à un retour de la salle d’arcade en ville. Certaines jouent délibérément la fibre vintage et retro-gaming et d’autres s’ouvrent aux nouvelles technologies (voir LBVR).

Références : La Tête dans les Nuages (Paris et Lyon) // Arcade and Co // …

Bowling : Le grand classique du divertissement urbain. Toujours retro mais jamais vraiment démodé, il s’en ouvre toujours !

Références : Bowling d’Only Kart (Lyon) //

Cinéma : Lieu du divertissement urbain incontestablement majeur depuis des décennies, le cinéma reste toujours un outil d’aménagement urbain et de diversification très puissant. Il s’équipe également de nouvelles technologies (écran Screen X à 270°, sièges dynamiques D-Box, Salles Sphera, …) pour proposer des expériences cinématographiques les plus intenses et évolue vers d’autres media tels que la réalité virtuelle (Mk2 VR, UGC,…)

Diner spectacle à thème : Réunir un repas de gala avec un spectacle de qualité est une idée ancienne. Y donner un thème et y organiser une petite destination de loisirs est plutôt nouveau. Les concepts sur le thème des Pirates sont bien répandus mais ont pourrait imaginer bien d’autres idées de thème (moyen age, cape et épée,…) ou de forme de spectacle, notamment sur la base du succès des comédies musicales.

Références : L’escale des pirates (Bordeaux Mérignac) // Pirates Paradise (A Lille et à Odysseum – Montpellier) // Le repère des Pirates (Val de Marne) // Pirates Aventures (Centre Commercial avenue 83 dans le Var – intègre aussi 1 200 m2 d’aire de jeux et d’animation couverte pour enfants) // …

Karaoke : Le succès des émission de télé crochet pourrait bien dépoussiérer le bon vieux Karaoke, qui reste toujours très populaire au Japon. Décliné en version premium avec boxes de groupe, ambiance et décors, cocktails et finger food, c’est une nouvelle alternative pour une soirée sympa.

Références : BAM Karaoke Box (franchise) //

Karting : De plus en plus électrique, sur plusieurs niveaux, avec des virages relevés et pourquoi pas avec un looping, le karting est un vieux classique qui peut tout à fait se renouveler.

Références : Kart Coaster // Only Kart (Lyon) //

Laser Game / Laser Tag : Le dernier loisir urbain à la mode des années 90 avant l’avènement de l’age de l’Escape Game. Il résiste bien et attire toujours des visiteurs en groupe à l’occasion d’événement variés.

Références : Laser Game Evolution // Megazone // Laserquest // Starship Laser // …

Mini-golf : Devenu un grand classique en extérieur, dans les parcs ou les stations balnéaires, le mini-golf s’est aujourd’hui décliné en version « indoor » en lumière noire. Décors en 3D, fresques murales façon « street art », effets son et lumière, … Ringard le mini golf ? Pas celui-ci en tout cas !

Références : Ghetto Golf // Goolfy // Black Light // …

Musée : Lieu référence et bien présent dans la ville, le musée opère sa mue et s’inspire de plus en plus des tendances des jeux et des loisirs interactifs pour changer d’image, mieux diffuser son passage, attirer et faire revenir des visiteurs. Avec un public jeune, on tend alors vers la notion d’Edutainment. Parfois, c’est le thème même du musée qui est en rapport avec le divertissement comme dans les références citées.

Références : Musée des Arts Ludiques // Ripley’s Believe it or not // Musée des Arts Forains // Movie Cars Central (Musée et location de voitures mythiques du cinema,…) // …

Restaurant : Vieux loisirs urbain toujours particulièrement en vogue, le restaurant quel qu’il soit (world food, gastronomique, bistrot,…) ou les nouveaux « food court » sont toujours une expérience forte à partager. Les idées nouvelles ne manquent pas pour y offrir encore plus de divertissement.

Références : Rollercoaster Restaurant // Immersive Dining Experience // Rev’Art Jungle (Rouen, Dock 76) // …

Rollerdisco : Très populaire lorsque la pratique du patin a roulettes s’est démocratisée en France dans les années 80, le roller disco avait son temple dans la discothèque la Main Jaune avant de sombrer dans l’oubli. Il y a quelques années, il été redécouvert et remis à la mode. Des lieux lui sont aujourd’hui dédié.

Références : Roller Dance // Raptor Park // Au Taquet // Roller Palace // …

Spectacle : Les œuvres changent et de nouveaux lieux sont créés à coté des traditionnels pour les accueillir. Nouvelles technologies, polyvalence, immersion, tout est bon pour offrir de nouvelles sensations. Showtime !

Références : MSG Las Vegas et Londres // Cirque du Soleil Theme Park // House of Dancing Waters (Macau) // …

Stade : Ce grand lieu du sport spectacle sait vivre en dehors des grands événements et heureusement. Un espace conçu pour accueillir du public, accessible et doté d’une image positive mérite d’être exploité en continu et non seulement ponctuellement.

Références : OL Escape Game // Le Contrat, l’Escape Game du Stade Toulousain // Flying Fox (la tyrolienne du stade olympique de Munich) // Saut pendulaire au stade de Durban en Afrique du Sud // …

Théâtre : Un des plus anciens « loisirs » urbain, le théâtre poursuit encore et toujours son évolution. Il devient immersif et peut intégrer de nouvelles technologies, toujours au service de la scénographie et de l’émotion.

Références : voir Théâtre Immersif

Confertainment : Ensemble des activités associant événements d’entreprise (séminaires, team-building, …) et loisirs. Le terme a été popularisé par le parc d’attraction allemand Europa-Park qui s’en est fait une spécialité. De fait, la plupart des attractions urbaines permet une utilisation de ce type associée à d’autres prestations (séminaires, réunions, traiteur,…).

Références : Zalthabar (réunions et séminaire à thème) // …

Chute libre indoor : voir Sport-Loisirs

Culture Urbaine : Plusieurs activités directement issues de la culture urbaine ont trouvé, à la faveur de leur passage de l’underground à la lumière, leurs transposition dans des lieux de loisirs dédiés, en extérieur mais aussi en intérieur pour une pratique toute l’année. Comme pour les lieux du Sport-Loisirs, ils peuvent être associés à un espace de restauration ou à une boutique.

Bike Park : Stride (Strasbourg) // WeRide (Lyon) // …

Parkour : Centr’Halles Park (Paris) // The Spot (Montréal) // Kimeo (Lyon) // 4PK (Nantes) // Simiiforme (Bordeaux) // …

Skate Park : Péitruss (Luxembourg – site UNESCO) // Novacieries (Saint Chamond) // Hangar Darwin (Bordeaux) // …


D 

Dark-Ride : L’attraction Dark-Ride est un très grand classique des parcs d’attractions et de certaines expositions universelles. On parcourt dans des véhicules pouvant être très variés un univers très scénographié racontant une histoire. Depuis peu, on trouve des versions dites « trackless » (offrant un parcours guidé mais sans contact), non linéaires et interactives. Ces évolutions associées à une compacité et à une évolutivité permettraient aux Dark-Rides de sortir des parcs pour s’installer dans les villes comme l’ont fait les Flying Theater, peut être cette fois au sein de complexes à thème type Indoor Entertainment Center.

Référence : Erratic (Alterface)

Drone : Comme d’autres objet « high tech » le drone a trouvé ses applications loisirs et divertissement. Outre les applications « spectacles » du type de celles conçues, par exemple, par Dronisos, certaines ont généré des lieux dédiées, pour la course de drone notamment.

Références : Drone Univers // Drones Park // Parkodrone // Drone Arena // …


E 

Edutainment : Désigne l’ensemble des attractions éducatives (s’amuser en apprenant) qui ne sont pas non plus un musée interactif (apprendre en s’amusant) du type Cité des Enfants (Universcience) à Paris. Le but premier restant de se divertir. Mais y a t’il vraiment une si grande différence que ça ? …

Référence : Kidzania // Kidmondo // GruCity // …

Escape Game : Le jeu d’évasion d’origine japonaise qui a envahi a planète en quelques années. Un véritable phénomène ! Un vrai challenge d’équipe, une emprise réduite, une capacité forte de scénarisation et de thème, simple à développer et à exploiter on les trouve partout ! En ville bien sur mais aussi dans les musées, les châteaux, les caves à vin, les parcs aquatiques, les zoo, dans le noir, pour les enfants, sur le thème de Saw, 50 Nuances de Grey ou encore la Casa de Papel (Netflix), en réalité virtuelle (VR) et même dans les vestiaires du PSG ! C’est un outil de Team Building et même parfois de recrutement. Il a même son propre incubateur (The Escape Lab).

Plusieurs sites effectuent désormais recensement, tests et critiques (ICI par exemple).

Références : The Escape Lab // Escape Hunt // Prizoners // …

Escalade : voir Sport-Loisirs

Événements (Expositions, Festivals, Salons, MICE, …) : Les événements petits ou grands, expositions, salons, fêtes ou festivals peuvent contenir leur lot de divertissement pour se démarquer et gagner en notoriété. Une grande roue, un manège, c’est assez habituel. Mais d’autres attractions peuvent désormais d’y trouver (espace game, expériences en réalité virtuelle, saut à l’élastique,…).

Les événements dédiés aux entreprises, le secteur du MICE (Meetings Incentive Conferences Exhibition) ou du confertainment sont également propices à de telles animations.

Certaines expositions itinérantes deviennent de véritables attractions à elles seules (Starwars, Harry Potter, Game of Throne, …) mais peuvent elle proposer autre chose que costumes et décors ? Certains festival poussent très loin l’immersion thématique et l’expérience du visiteurs (Hellfest, Tomorrowland, …) mais y viendra t’on demain pour autre chose que la musique ? Enfin, certaines attractions sont maintenant conçues pour être itinérantes et générer un mini-événement à chaque installation.

Parfois encore c’est l’évènement lui même qui est une attraction comme en période d’Halloween (cf. Références).

Enfin, l’évènement peut être une manière de préfigurer un projet de parc de loisirs, avant de se lancer « pour de vrai ».

Références (Évènements) : Horroland Park (En Espagne : un évènement temporaire installant de multiples Horror Houses dans une centrale électrique désaffectée), Farmaggedon (Liverpool : même concept, mais à la campagne), …

Références (Attractions itinérantes) : Halo – Outpost Discovery // …

Références (salon/festival) : Dark Ride « Google » au CES 2019 // SXSW // Comic Con // …

Expositions Universelles : Depuis les grands heures du 19e siècle jusqu’aux éditions plus récentes, beaucoup de ce que nous vivons aujourd’hui dans les loisirs urbains a vu le jour la première fois dans ce type de manifestations.

Cf. publication détaillée sur quelques attractions des expositions universelles.

eSport : Simple phénomène de mode ou véritable révolution ? Difficile de passer à coté du eSport quand on s’intéresse aux nouveaux loisirs urbains. L’eSport attire un public nouveau et nombreux qui se rassemble dans des grandes salles existantes (palais des congrès,…) ou bien d’autres spécialement conçues à cet effet, les Arènes. Ces lieux se suffisent à eux même ou bien se développement concomitamment à d’autres associés aux jeux vidéo (LBVR, Arcade, …). C’est donc un potentiel marqueur urbain très fort dont il est intéressant d’observer l’évolution.

Référence : Blizzard Arena (Los Angeles) // Meltdown (esports Bar – franchise) // WarpZone (esport bar – franchise) // Arene eSport d’Arlington // La Scène Digitale (Thiais – en développement) // Game Life Agora // …

Eau : L’eau est un facteur de jeu naturel. On le voit à chaque canicule, les petits plans d’eau urbains sont envahis et les municipalités installent à la hâte quelques brumisateurs pour éviter que ne soient ouvertes sauvagement les bouches d’incendie. Mais dès que l’eau est présente, tout n’est que jeu, rire et plaisir pour les petits et les grands. Les aires de jeu aquatiques sont sures, simples et très ludiques mais elles sont encore rares et réservées aux sites fermés comme les parcs de loisirs, centres aquatiques ou les campings. En lieu public des centre-villes demain ?

Références : Splashpad (Vortex), …


F

Fête Foraine : Certainement le tout premier lieu de divertissement urbain. Remontant aux foires commerciales du moyen age elles ont connues leur apogée au début du 20e siècle en permettant à tous de profiter de spectacles ou du cinéma, de pouvoir essayer des inventions récentes (comme le vélo), et d’expérimenter des sensations nouvelles. Elles ont engendré un art et une culture bien spécifique. Depuis les années 90 en France, ces foires cohabitent avec les parcs d’attractions et d’autres lieux de loisirs. Elle sont malheureusement souvent associées aux relations tendues entre les forains et certains élus, aux accidents, aux nuisances sonores, aux faits de violence quand ce n’est pas aux frasques de Marcel Campion, le « patron » des forains français.

C’est bien dommage car quand elles sont bien tenues, elles demeurent des lieux éphémères très divertissants même simplement à traverser en pleine ville (Foire aux Plaisirs de Bordeaux, Vogue de Firminy,…). Une reforme à l’étude pourrait décider de l’attribution des emplacements par appel d’offre auprès des mairies et non plus par « tradition foraine ». Espérons que cela permettra aux foires françaises de se renouveler à l’image de l’enthousiasmant Winter Wonderland de Londres !

Référence : Musée des Arts Forains // Winter Wonderland // …

Flying Theater :  L’attraction immersive high-tech des grands parcs de loisirs qui trouve désormais sa place en ville.

Cf. publication détaillée sur cette attraction

Fury Room : Drôle de concept finalement assez simple ou le but du jeu est de casser tout ce qui se trouve dans la pièce (écrans, vaisselle,…). Choix des armes, nombreuses protections, seul ou en groupe, tout pour se défouler. Assez efficace et parait-il très fatiguant ! Existe sous d’autres noms (Rage Cage,…).

Références : Fury Room // Le Defouloir // Karnage Club // Rage Room // …


G

Grande Roue : Le symbole du divertissement urbain depuis les premières expositions universelles et jamais passé de mode.

Cf. publications dédiés ici et .


H

Haunted/Horror House : La classique maison hantée avec scenarii, un décor travaillé et avec de vrais acteurs dedans mais en pleine ville entre son pressing et sa pizzeria préférée. Certaines versions sont conçues comme une véritable chasse à l’homme, on parle alors de Survival.

Cf. publication détaillée sur ce type attraction

Hauteur : La seule situation de hauteur est souvent suffisance à générer une attraction urbaine. Que l’objectif soit de rechercher le frisson du vertige ou simplement de profiter d’un panorama, les types de lieux sont nombreux et variés :

Ballon captif : L’alternative à la grande roue pour prendre de la hauteur au sein d’un parc ou d’une ville. Une emprise au sol réduite, un ballon à helium rendu captif par câble ou bien dans une structure qui sert alors de signal dans le paysage. Hors des parcs d’attraction, on en trouve dans les centres commerciaux, dans les centre-ville touristiques et dans les grands évènements (type expo, compétitions sportives,…). Ils peuvent également servir occasionnellement de support publicitaire.

Référence : Aérophile

Observatoire Urbain : A la fois repère urbain et plate forme d’observation unique ces grandes structures peuvent être de véritables attractions urbaines et peuvent être combinées à d’autres expériences (toboggan, saut, …)

Références : Jolie sélection ici // Thyssenkrupp Test Tower (Rottweil) // …

Saut à l’élastique : Activité urbaine évidente en présence d’une grande hauteur et d’un léger porte-à-faux permettant un saut sans danger. Cette activité extrême et peut etre un peu trop clivante a fait des petits afin d’attirer un public plus vaste (voir Sky). En version mobile (une grue mobile suffit à créer l’expérience) c’est un complément original à des grands événements (festivals,…).

Références : Bungy Jump Macau Tower // Auckland Bridge Bungy // …

Sky : En prefixe ou en suffixe, « sky » suffit largement à designer toute une série d’attractions d’intensité variable exploitant la hauteur.

Références : Skywalk (passerelle aérienne) // Skyjump (saut à vitesse contrôlée) // Skyclimb // Dinner in the sky // Skyview (comme sur le Ericsson Globe à Stockholm) // …

Starflyer : La fusion des chaises volantes et d’une tour d’observation. Devenu un classique dans les parcs d’attractions mais de plus en plus en ville.

Références : Orlando // Tivoli Gardens (Copenhague) // Prater (Vienne) //

Tour panorama : Autre attraction sortie des parcs pour s’installer en ville mais bien plus confortable, la tour panorama (ou gyro-tour) et sa nacelle qui coulisse le long d’une tour dédiée tout en tournant sur elle même à 360°.

Références : Euromast (Rotterdam) // I360 (Brighton) // Tour Panoramique d’Arcachon (projet) // …


I

Indoor Entertainment Center (IEC : complexe de loisirs) : C’est l’un des lieux du loisirs urbain dont le développement mobilise le plus de moyens. Qu’il soit isolé ou qu’il intègre un centre commercial (voir Retailtainment), un IEC peut etre un vrai petit parc d’attraction en intérieur ou bien un simple juxtaposition d’activités. Il suppose une surface et des volumes importants, sans thème spécifique ou bien avec tune immersion poussée (parfois basés sur des licences connues) et une multitude d’activités. Il permet une exploitation toute l’année, indépendamment des aléas météo.

Lorsque ses activités sont orientées essentiellement autour des jeunes enfants et de la famille on parle alors de Family Entertainment Center (FEC).

Références : Kidzania // Disneyquest (fermés) // Lionsgate Entertainment City // Attractions Grevin // Midway Attractions Merlin // Megapark Quebec City // Spyscape New York // Koezio // Mattel Play // « Creactive » (Cirque du Soleil – en développement) // Xtrem Action Park (Karting, Bowling, Arcade, Escape Rooms, Roller,…) // Discovery Zone (chaine de FEC, fermée) // Airtrix // …

Immersion : C’est l’un des mots clés de l’univers des nouveaux loisirs urbains. L’immersion est au-delà de la thématisation, elle promet au public une expérience la plus aboutie possible dans la sensation et l’émotion ressentie. L’immersion peut s’appliquer à tous les lieux des loisirs et passer par plusieurs moyens d’expression (théâtre, arts visuels, installations, décors, effets spéciaux, réalité virtuelle et mixte, …). C’est la rencontre de la créativité scénaristique avec les technologies de points et les arts du spectacle. Les lieux de l’immersion sont ceux où l’on va, le temps d’une session, oublier le lien avec son monde et son époque pour vivre

Théâtre Immersif : L’intensité du théâtre sans scène ni salle (voir Théâtre Immersif)

Expériences artistiques immersives : Atelier des Lumières, Carrières de Lumières, Bassins de Lumière (Culturespace) // Collectif TeamLab // Unreal Garden (One Dome) // MeowWolf // …

Réalité Virtuelle : L’immersion par la création d’un univers virtuel avec lequel interagir (voir LBVR)


J 

Jeu / Jouet : Du jeu d’enfant à l’attraction urbaine, il n’y a souvent qu’un pas. Les grandes marques ne s’y sont pas trompées. L’univers attaché à leurs produits est un puissant créateur de thème pour tous types d’expériences, de l’Escape Game à l’Indoor Entertainment Center entier. On parle alors de Branded Entertainment.

Références : Playmobil Fun Parks (Paris, Malte, Zirndorf, …) // Lego Discovery Center // Nerf Experience (Hasbro, à Singapour) // Crayola Experience // Escape Game sur le thème du jeu « Labyrinthe » (Ravensburger, à Duisbourg) // Monopoly Dreams (Hong Kong) // …


K 

Karting : voir Classiques


L 

Laser Game / Laser Tag : voir Classiques

Labyrinthe : On connait la version foraine et celle saisonnière, dans les champs de mais mais le labyrinthe se décline également en attraction urbaine indoor perenne. Le labyrinthe est rarement utilisé seul. Il est, la plupart du temps, associé à d’autres loisirs comme les jeux d’énigmes, les laser games ou les horror house. Il devient alors une simple manière d’organiser l’espace, souvent en l’optimisant d’ailleurs.

Références : Minotaur Mazes // SOS Labyrinthe // Enigma Park // Drachen Labyrinth // …

Location Based Entertainment (LBE) : Terme anglais qui se rapporte à toute forme de distraction à l’extérieur du domicile (out of home entertainment). Lire une belle analyse (en français) des enjeux autour du LBE ici.

LBVR (Location Based Virtual Reality) : Le nouveau lieu du divertissement exploitant la technologie de réalité virtuelle pour offrir encore plus d’immersion et de sensation à ses visiteurs. Certains LBVR sont conçus comme de véritables micro-parcs d’attraction. La création et le développement de ces nouveaux lieux est un des phénomènes les plus importants du moment. On note une tendance à occuper plus d’espace et à accueillir du public pour des compétitions d’un nouveau genre.

Cf. publication détaillée sur cette attraction

Références : Illucity // Zero Latency // VR Zone // Mind Out // Virtual Room // INCARNA // Sparkling VR // VR Parc // The Void // Monde Virtuel (franchise) // Spartrack // Arena Space VR // i-reality // …


M

Manège : Un des plus grands classiques des loisirs urbains, le manège est un indispensable. Dans un centre ville, dans un parc paysager, sur une esplanade historique ou contemporaine, en installation fixe ou en forain, il est toujours à sa place. On pourrait penser que cette vieille dame tourne un peu en rond mais grâce  la Compagnie des Machines, il vit ces dernières années une profonde … révolution !

Références : Le Manège Carré Sénart (François Delarozière) // Le Carrousel des Mondes Marins (Ile de Nantes) // Concept 1900 (entreprise française spécialisée) // …

Miniature : L’émerveillement des miniatures est une belle source d’inspiration pour les nouveaux lieux des loisirs en ville. Organisé ou non autour d’un réseau de chemin de fer, produit par un major du divertissement ou par des entrepreneurs passionnés. Le résultat est toujours spectaculaire.

Références : Miniatür Wunderland à Hambourg // Miniworld Lyon // Little Big City (Merlin Entertainment, ouvert à Berlin et à Pekin) // Gulliver’s Gate (New York) // Magic World Miniature (Amiens) // …

Mini golf : voir Classiques

Musée : voir Classiques


N 

Pas d’entrée


O

Observatoire Urbain : voir Hauteur


P 

Piscine (Centre Aquatique) : voir Sport-Loisirs

Parc d’attraction urbain : Bien éloignés de l’image du parc à thème posé avec son grand parking à côté d’une voie rapide, les parcs d’attractions urbains sont une véritable expérience de divertissement et de loisirs proposant commerces, restaurants, espaces paysagers et grands évènements en plus des attractions à proprement parler.

Ils sont souvent accessibles à pied, en vélo ou en transport en commun en plus de l’habituelle voiture particulière. Leur système de tarification permet parfois (cas du « pay-per-ride » et des tickets par attraction) une visite plus économique, plus courte (sur une simple soirée par exemple) et plus pratique pour les familles (les grands parents accompagnant leurs petits enfants ne paient que pour les entrées et les glaces, pas pour les attractions qu’ils ne font pas !).

Souvent anciens, ces parcs ont également une véritable vocation patrimoniale, culturelle et historique.

Références : Jardin d’Acclimatation (Paris) // Gröna Lund (Stockholm) // Tivoli (Copenhague) // Prater (Vienne) // …

Cf. « Des parcs d’attractions en ville », la série de publications dédiées

Parkour (« Free Running » / Art du Déplacement) : voir Culture Urbaine

Patrimoine : Les attractions patrimoniales sont des expériences originales physiques et/ou sensorielles attachées à la découverte et à la mise en valeur d’un patrimoine naturel, urbain, historique ou industriel.

Cf. publication dédiée sur le sujet

Pier (jetée) : L’essor des stations balnéaires au 19e siècle a amené un très large public sur les cotes. De nombreuses attractions y ont alors vu le jour, profitant du besoin d’occuper tous ces visiteurs en fin de journée après les bains de mer. Ces attractions ont souvent vu le jour sur de longues jetées lancées vers le larges : les piers. Restés des symboles du divertissement et du plaisirs, ils ont toujours très populaires aujourd’hui.

Références : Galveston Pleasure Pier (Texas) // Blackpool Pier (Angleterre) // Brighton Pier (Angleterre) // Jetée de Scheveningen (La Hague) // Fischerman’s Wharf (San Francisco) // Grand Pier (Weston Super-Mare) // …


Q

Pas d’entrée


R

Retailtainment : Association de retail (vente au détail) et d’entertainment (divertissement), le terme retailtainment désigne l’association d’une expérience de loisirs à une expérience d’achat. L’arrivée du commerce en ligne a fortement bousculé les acteurs du commerce « physique » qui ont vu dans le retailtainment une manière de s’inventer un nouvel avenir.

Cf. publication dédiée sur le sujet.

Références : Odysseum (Montpellier) // Carré Senart (Senart) // Vill’Up (Paris) // B’Est (Moselle) // …

Références d’Hyper-Retailtainment : Dream Island (en chantier – Moscou) // American Dream (en chantier – New Jersey) // Mall of America // Europa City (en developpement) // …

Rollerdisco : voir Classiques


S

Saut à l’élastique : voir Hauteur

Sport-Loisirs : Lorsqu’une activité sportive est pratiquée dans une optique de plaisir, de divertissement et plus seulement avec une finalité de compétition, on commence à parler de « Sport-Loisirs ». Pas d’enjeu autre que de passer un bon moment entre amis sur une sortie urbaine originale qui n’est pas un bar, un restaurant ou un spectacle.

C’est également une toute autre manière de vivre et de pratiquer son sport favori ou de s’initier à un autre. Les modèles connus jusque-là ont totalement été remis en question.

Ce sont donc de tous nouveaux lieux de loisirs urbains qui se sont créés pour proposer ces activités. Ils sont uniques, bien identifiés et intégrés à la ville contemporaine. Mieux, ils se développement beaucoup. La demande du public reste forte et se trouve stimulée par de nouveaux produits tandis que la capacité des collectivités publiques à y répondre est limitée dans un contexte de réduction de dépenses et de lenteur de montage de projets d’équipements (programmation lourde, procédures de marchés publics, enjeux politiques, …).

En centre-ville, en périphérie ou localisé dans un centre commercial, c’est une programmation type associant un espace de convivialité et parfois une boutique à l’espace sportif.

Petit tour d’horizon et références de ces nouveaux lieux urbains du sport-loisirs :

Basketball : Hoops Factory

Bike Park : voir Culture Urbaine

Chute libre indoor : Aerodium (souffleries extérieures) // iFly // Windobona // Air Fly (soufflerie extérieure) // Full Fly // zerOGravity // Weembi // … Un excellent répertoire des tunnels ouverts et en projet : Indoor Skydiving World

Combat de sabre : Ligue de Sabre Laser (pas encore de lieu dédié)

Escalade : WhatsUp // Clip n’ Climb (concept de grimpe ludique) // Hapik // Urban Fun Climb (Groupe Altiplano) // Block’Out / Altissimo // Climb’Up // Arkose // Murmur // Vertical Art // … (plus de références ici) // Références Outdoor : sélection ici

Foot : Le Five // Soccer Park // Urban Soccer // …

Golf : About Golf (simulateur) // Golf Indoor Broye (Suisse) // Indoor Golf Arena (projet en Hollande) // Golf en Ville (Saint Cloud) // Be Better Center (La Défense – désormais fermé)

Gym : L’Usine (Paris Saint Lazare) // Dynamo Indoor Cycling // …

Padel : Esprit Padel (Lyon) // Casa Padel (Saint Denis) // Padel Attitude (Lille) // Big Padel (Bordeaux) // …

Parkour : voir Culture Urbaine

Pétanque : Chez Bouboule (Paris) // Le Garde-Fou (Strasbourg) // voir aussi Bar à Thème

Piscine (Centre Aquatique) : The Wave (Coventry, UK) // Centre Aqualudique (Reims) // Aquamalo (Saint Malo) // Centre Aquatique de Libourne // Centre Aquatique de Challans // Centre Aqualudique de Valence // …

Dans une optique de diversification des activités offertes par ces grands centres aquatiques, on compte en France de nombreuses fosses de plongée de plus de 20 mètres.

Sport de Sable : Sandfabrik (Pantin) // Sandspot (Bordeaux) // Beach Valley (Orléans) // …

Skate Park : voir Culture Urbaine

Ski/Snowboard : Nombreuses applications pour ce sport autrefois de montagne !

Références en « Ski indoor sur neige rééle » : Snow Zone (Xanadu – Madrid) // Snow Hall (Amnéville) // Alpincenter (Bottrop – Allemagne) // Ice Mountain Adventure Park (Belgique) // Wanda Ski Dome (Chine) //

Un équipement de ce type reste toutefois souvent controversé du fait de son fort impact environnemental. Le projet Europacity a dû donner des gages de vertu en supprimant ce volet de sa programmation. Mais de belles alternatives existent :

Références en « Ski sur piste synthétique (dry slope) » : Loisinord à Nœud les Mines // Ski sur aiguille de pins (Arcachon) // Usine d’incinération de déchets (BIG à Copenhague) pistes extérieures (BIG ou en extérieur) // SnowTrax (Angleterre) // Ski Cardiff // Siiskola (Budapest) // …

Références en « Simulateur mécanique » : Proleski (fabriquant) // Onlyski // …

Références en « Simulateur interactif immersif » : Skifit360 // Skytechsport // …

Tir : Archery Bump // Les Cognées / Wildness // Les Frères Jacks // Le Valhalla // L’Hachez-Vous // voir aussi Bar à Thème

Trampoline : Bounce Inc. // Let’s Jump – Trampoline Park // Sky Zone // Space Jump // Flying Squirrel // Flip Out // Jump Arena // Urban Air // Trampoline Arena (concepteur) // …

Vague artificielle (surf indoor/outdoor) : Wave Surf Café // Offshore Surf (American Wave Machine) // Oana Surf Lounge // Wave Garden // The Wave // Okahina Wave // Pocket Surf // Flow Rider // City Wave (technologie de vague statique « profonde ») // …

Cf. publication dédiée sur le sujet

Lorsque ces pratiques sont associées entre elles ou à d’autres, on passe sur un concept de loisirs plus important que Funfaircity à appelé l’Aventure Indoor (voir entrée dédiée).

Simulateur : Le prestige du pilote de ligne ou du pilote de chasse et la frisson du pilote de Formule 1 sont désormais accessibles à tous via des attractions urbaines dédiées à la simulation. Immersion poussée, accompagnement par des instructeurs, événements d’entreprise, stages encadrés, et parfois même des sièges dynamiques, tout est fait pour plonger le visiteur au cœur de l’action.

Références : I-Way World (Lyon) // Jet Fighter Experience // AviaSim-AviaJet // SimFactory // Vortex Racing // Exype // …

Studio : Qu’il soit lié au monde de la musique ou à celui du cinéma, le lieu du studio dispose toujours d’un pouvoir de fascination très fort. Intensité d’une session d’enregistrement de sa musique favorite, découverte de l’envers du décor de son film préféré, il invite à la découverte, à l’expérience et au partage, sous les feux des projecteurs.

Références : Coverstar Experience (Studio de musique à Liverpool) // Warner Bros. Studios (Harry Potter à coté de Londres) // L’usine à musique // La Cité du Cinéma // …

Spa : Autrefois apanage exclusif des grands hôtels, des destinations de luxe, des centres de thalassothérapie ou bien activité héritière d’une culture traditionnelle des bains (Hongrie, Turquie, Finlande,…), le spa s’est démocratisé et s’est diffusé dans les grandes métropoles au travers de nouveaux lieux comme les spa-urbains. Il suffit de consulter la carte des prestations, d’y réserver sa séance et de profiter seul ou entre amis, entre le travail et le domicile, en centre ville ou en périphérie. Le spa est également devenu l’allié « diversité » des nouvelles générations de centres aquatiques français (voir Sport-Loisirs / § Piscine), des salles de sport haut de gamme et de quelques centres commerciaux (voir Retailtainment).

Références : Le Royaume des Sens (Décathlon Village – Bordeaux Merignac) // Calicéo (Bordeaux) // Aquatonic (Val d’Europe, Rennes, Nantes) // Spa Sixieme Sens (Saclay) // Comptoir du Soin (Nantes – Atlantis) // Azium à Lyon Confluence proposait un spa en plus de ses espaces sportifs et ludiques mais celui-ci a fermé // …

Spectacle : voir Classiques

Survival : voir Haunted House

Skate Park : voir Culture Urbaine


T

Toboggan : L’expression la plus simple du divertissement urbain. Il est désormais sorti des aires de jeux et des parcs pour s’installer en ville, dans des endroits ou ne l’attend souvent pas !

Cf. publication dédiée sur le sujet.

Références :

  • Un des plus spectaculaires (hauteur de 80 mètres) se trouve depuis 2016 accroché à l’Arcelor Orbit, structure assemblée à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres 2012.
  • Quelques fabricants/installateurs : Atlantics, ProUrba, Wiegand-Maelzer,…

Théâtre Immersif : La révolution artistique du théâtre traditionnel est passée par l’abandon de la séparation antique de la scène et de la salle. Cette révolution s’est accompagnée de l’apparition de nouveau lieux pérennes ou temporaires dédiés à cette expérience. Ces lieux sont profondément urbains et de grande qualité mais encore rares car ces expériences restent couteuses pour le public et difficiles à organiser. Mais le public devient exigeant et avide de nouvelles expériences. Seul ou mêlé à d’autres attractions (Escape Game, LBVR, …) le théâtre immersif est bien une des meilleures réponses à lui apporter !

Cf. publication dédiée sur le sujet.

Références : PunchDrunk // Big Drama // Le Secret (Paris – de Juin à Décembre 2018) //  …

Trampoline : voir Sport-Loisirs

Tyrolienne : Traditionnelle sur câble ou bien innovante sur un rail rigide offrant chutes et virage, la tyrolienne est une attraction urbaine spectaculaire pour les plus temporaires. Simple à installer, elle prend sa place en plein centre ville ou bien un peu à l’écart, dans un grand parc ou sur un port. Dedans ou dehors, l’important et d’avoir un peu de hauteur et beaucoup de longueur !

Références (tyrolienne classique) : Zip Now (Londres) // MTL Zipline // XLine (Dubai) //

Références (tyrolienne innovante) : Rollercoaster Zipline (Ecoline) // Rollglider (Walltopia) // Cloud Coaster (Extreme Engineeering) // Skyrider Thrill // …


U

Urbanisme Transitoire : Démarche d’animation des sites urbains voués à une mutation prochaine (friches). Le propriétaire des lieux à transformer met à disposition des locaux à tarif modéré et pour une durée définie afin d’accueillir sur place tout type d’activité (petites entreprises, projets artistiques,…). Ces lieux pouvant facilement être ERP (Etablissement Recevant du Public) et étant transformables à volonté puisqu’ils seront démolis à terme. C’est donc un vecteur potentiel de création de nouvelles attractions au cœur des villes.

Références : Ground Control (SNCF) // Les Grand Voisins // Le Secret (Théâtre Immersif) //


V

Vague artificielle (surf indoor/outdoor) : voir Sport-Loisirs


W X Y Z

Pas d’entrée

%d blogueurs aiment cette page :