Le début d’une nouvelle année est le temps du bilan, de la perspective et des bonnes résolutions, parfois à longévité variable ! C’est peut-être aussi le temps de la régénération, de l’envie de recommencer, de faire autrement.

Et s’il en était de même pour les territoires ? Les loisirs pourraient-ils permettre cette régénération ?

Deux actualités récentes que j’avais envie d’évoquer auront donc inspiré le thème de ces vœux :

 

Site de Novacierie (Saint Chamond – France) :

Coincé dans l’ombre de la métropole Lyonnaise, le territoire de Saint Etienne souffre d’un grand déficit d’image et d’attractivité. Le 03 décembre dernier ont pourtant été inaugurées les premières pièces d’une vaste opération de régénération de l’ancien site « Novacieries » né au 19e siècle et totalisant 45 ha. Occupé autrefois par Creusot-Loire, le GIAT (armement) puis par Siemens, il était à l’abandon depuis 2010. L’ambition d’une vocation ludique du site a tout de suite été mise en avant et se trouve bien illustrée par ces premières ouvertures :

  • Hall in One, projet immobilier mixte de 9 600 m² porté par le Groupe Duval en partenariat avec les collectivités locales qui, outre un appareil commercial classique (supermarché, …), comporte un cinéma de 6 salles, 2 300 m² d’activités de sport/loisirs (dont une salle de Fitness) et deux restaurants. Ces espaces sont occupés à 70%.
  • Un parc urbain intergénérationnel de 5 ha invitant à déambuler dans ce grand patrimoine industriel et comportant skate-park (à vocation régionale), jeux pour enfants (dont des conceptions uniques de jeux mobiles rendant hommage à l’histoire du site) et grands toboggans.

atelier-rivat-003

photo-1539270382

toboggan novacieries

 

L’opération sera ensuite complétée par des résidences, des établissements de formation (dont certains déjà ouverts) et des bureaux.

Ce qui est intéressant dans ce cas c’est que l’espace commerce et loisirs est un préalable à la réhabilitation et non une suite. C’est donc tout autant un nouvel espace offert aux habitants et usagers déjà présents qu’un facteur d’attractivité pour les prochains. Et demain, ce sera un espace de lien et de partage entre les deux.

Retrouvez tous les détails du projet Novacieries sur sa plaquette dédiée.

 

Mine de Prosper-Haniel (Bottrop – Allemagne) :

Le 21 décembre dernier ont cessé toutes les activités de production de houille de la mine de Prosper-Haniel en Allemagne. Cette mine se situant sur la même commune (Bottrop) qu’un grand parc d’attraction (Movie Park Germany – Parques Reunidos), une petite exploration cartographique s’est engagée et m’a amené à découvrir que la mine désormais fermée se trouve déjà entourée de plusieurs sites que Funfaircity qualifie d’ « Attractions Urbaines » :

  • Alpincenter Bottrop : piste de ski indoor de plus de 600 mètres ouverte en 2001, « alpine coaster» et parcours d’accrobranche exploitant les pentes d’un ancien terril
  • Indoor Skydiving Bottrop : soufflerie de chute libre dépendant du complexe Alpincenter.
  • Grusel Labyrinth : Ouvert en juillet 2018, c’est un labyrinthe spectacle de 3 000 m² comportant effets spéciaux et acteurs. Un parcours en groupe de presque deux heures vous est proposé dans une ambiance à « niveau d’horreur variable » selon l’âge des participants et l’horaire retenu pour l’expérience. Cette attraction principale est complétée d’une « horror house » plus courte et plus intense et d’un spectacle dévoilant l’histoire du site et expliquant les effets spéciaux utilisés.
  • Le « Tétraèdre » : Structure monumentale et observatoire urbain installé au sommet d’un ancien terril haut de 60 mètres.

 

bottrop ski 2

sensenmann-grusellabyrinth-nrw-300dpi

tetraeder

 

La région de la Ruhr s’est depuis longtemps fait une spécialité de la reconversion d’anciens sites industriels en destinations touristiques (Landschaftspark à Duisbourg, la mine de Zollern à Dortmund, le gazomètre d’Oberhausen, « Tigre and Turtle » , le Zollverein, …) le long de sa route du patrimoine industriel (UNESCO).

Les activités de loisirs contribuent à leur manière et à leur échelle à la régénération de cette région et à son changement d’image.

Le destin de la mine de Prosper Haniel devrait toutefois s’orienter vers d’autres usages (production d’énergie) car évidemment, il n’y a pas que les loisirs dans la vie !

 

Très bonne année à tous !