Revue d’actualité du mois !

Un mois malheureusement encore marqué par le terrible conflit qui a lieu aux portes de l’Europe.

A LA UNE : Area 15 et Two Bit Circus doublent la mise !

Coup sur coup, deux annonces ont confirmé une seconde implantation pour deux lieux de loisirs parmi les plus inspirants des USA. Un développement certes attendu car il fait souvent partie intégrante du modèle économique mais qui pouvait mettre du temps à se confirmer tant les « lieux » en questions sont importants.

C’est d’abord AREA 15, sorte de mall des expériences qui va dupliquer son site de Las Vegas (2 millions de visites depuis son ouverture en septembre 2020) à … Orlando ! Orlando, c’est Disney World, Universal Studios mais aussi toute une myriade d’autres parcs à thème, spectacles, attractions et Family/Indoor Entertainment Centers. Un atterrissage tout à fait logique pour ce lieu dont le slogan indique avec humour « does not exist … yet ! ». C’est sur un terrain de plus d’1,5 hectare, le long de l’Interstate 4 que va se construire ce complexe expérientiel de nouvelle génération, en cohérence avec toutes les grandes destinations qui s’y trouvent déjà (attractions, hôtels, centre de convention).

Au programme sur place, des attractions et événements comparables à ceux de Las Vegas et certainement quelques spécificités locales. Area 15 Orlando ouvrira en 2024 mais en attendant, le site est bien gardé !

Le robot Machan 11 sur le site du futur Area 15 Orlando

C’est ensuite Two Bit Circus – le FEC très « techno » mais au joli thème retro très fête foraine – qui va se dupliquer de Los Angeles à Dallas. Cette fois-ci, le format est plus petit (3 000 m² env.) et la destination est un centre commercial : Shop at the Park Lane.

Au programme : escape rooms (qui s’appellent d’ailleurs désormais « story rooms », une petite révolution !), réalité virtuelle et augmentée, jeux d’arcade réinventés et son célèbre robot barman. Dans l’ADN de Two Bit Circus, figure aussi l’accueil d’expériences en test et développement. La dernière en date était Puttr, un solution de mini-golf portable et ludique.

L’ambiance Two Bit Circus à Los Angeles

L’ouverture de Two Bit Circus Dallas est prévue cet automne.

Sur ce même secteur en France, le développement des lieux du multi-loisirs se poursuit avec :

  • L’inauguration LoisiSambre à Maubeuge, un complexe multi-loisirs classique (Karting, Bowling, Kids Park, Laser Game,…) mais en centre-ville dans le quartier de la gare.
  • OnlyKart annonce une nouveauté qui confirme la poursuite de son orientation vers un multi-loisirs (Bowling, Ski, VR), contrairement à ce que son nom indique ! Il va falloir songer à changer !
  • Une expérience de simulation AviaSim qui s’installe chez Big Little, un multi-loisirs de Mulhouse.
  • Un prix pour HallUNeed

Retrouvez les publications sur les multi-loisirs ICI et LA !

Berlin, Paris, Londres … des projets capitaux !

Berlin :

L’ancien parc d’attraction Spreepark, abandonné depuis plus de vingt ans – et devenu depuis une véritable destination « urbex » – est en train de renaitre. Un grand projet porté par Grün Berlin, une entreprise d’état, vise à le transformer en destination culturelle et artistique majeure intégrant des restaurants, des espaces de jeu, un ponton sur la Spree et une grande place pour la nature pour ce périmètre très urbain.

Au cœur de ce projet, l’ancienne grande roue du parc sera restaurée et ses abords seront traités avec beaucoup de qualité (bassin, plantations,…). L’ensemble devrait être remis en service en 2025.

Londres :

L’ancienne centrale électrique «Battersea Power Station » est devenue une véritable destination de la capitale anglaise. Avec ses nouveaux logements, ses bureaux, ses commerces et son offre de loisirs, c’est un tout nouveau quartier adressé tant vers un public local qu’à des visiteurs de l’extérieur. Outre une offre déjà variée (dont des « Dogs Friendly Restaurants ») et des évènements (Chasse aux œuf de Pâques), et d’autres concepts loisirs (cf. L’actu Juin 2021) sa prochaine offre loisirs et commerces s’annonce très intéressante avec :

  • Un boutique cinema (Cinema at the Power Station)
  • BXR, un boxing gym haut de gamme
  • Bounce, un bar associé à une toute nouvelle « Ping-Pong Experience » dans la veine du competitive socialising à l’anglaise.
  • Son incroyable ascenseur panoramique émergeant d’une cheminée. Il vient d’être testé !
  • Cette nouvelle aire de jeux très colorée et à l’environnement pour le moins exceptionnel entre l’ancienne centrale et un immeuble signé Franck Ghery.

Grand-Paris :

Enfin, du côté de Marne la Vallée, c’est le Disney Village qui officialise sa prochaine transformation. Au programme, une nouvelle brasserie, des nouvelles façades et espaces de promenade. Plusieurs hôtels ont été rénovés et un nouveau land Marvel est en finalisation alors que le resort, première destination touristique privée d’Europe, fête ses 30 ans cette année.

« Loisirs inspirants » par Celebrating Life

Chaque mois, les spécialistes loisirs du collectif Celebrating Life partagent leurs impressions et leur analyse à propos d’une petite sélection de nouveaux lieux de loisirs issu de la veille Funfaircity.

L’exposition « Street Art Alive » au nouveau The Lume LA

Un espace d’art numérique et immersif dans un espace événementiel de Los Angeles : Magic Box.

  • On retrouve une combinaison déjà bien connue « Projection mapping » + « Art » qui est souvent une belle réussite esthétique doublé d’un grand succès public. C’est une belle manière de découvrir ou redécouvrir des artistes. Un point important est alors de faire le lien entre l’œuvre présentée et son créateur, ce qui est moins évident à faire que dans un musée classique. Mais le street-art n’a pas ce problème. Les œuvres sont rarement signées et se reconnaissent d’un seul coup d’œil.
  • Grande Exhibitions est une entreprise australienne, concurrent de Culturespaces sur ce créneau de l’art numérique et immersif. L’enjeu ici est d’attirer un nouveau public , les “millenials”. Mais on voit que cela fonctionne aussi auprès d’un public initié mais cette opportunité de redécouverte et de mise en scène.
  • Une vraie question sur la place que doit avoir le street-art, dans la rue ou dans les lieux d’expo. Mais c’est indépendant de type de lieu d’expo, numérique ou classique.

Holland Park (multi-loisirs et commerces, Berlin)

Jardinerie et « loisirs-actifs » au nord de Berlin (active entertainment par Walltopia) 

  • Une belle idée qui associe nature et « active entertainment ». Une promenade dans une jardinerie, pourtant un « magasin » comme un autre, est toujours un bon moment de par le cadre proposé. Compléter ici avec une offre de loisirs est une idée très pertinente. Elle devrait donner beaucoup d’idée à ces acteurs du commerce.
  • Il y’a une belle mixité entre jardinerie, restauration et activités de loisirs actifs (escalade – salle de jeux indoor de 3 600 m2- aire de jeux extérieure avec une Tour Panoramique à sensations fortes,…). Le design rappelle toutefois peu l’univers « végétal» et nature du lieu. Toutefois, tout est réuni pour une journée réussie en famille et dès le plus jeune âge. 

Folkestone 51 (programme multi sport-loisirs, Folkestone)

Un skate park indoor sur trois niveaux, de l’escalade et de la boxe en un seul lieu.

  • Un projet unique de skate park « à étage » qui est naturellement plus cher à construire (c’est une sorte de fondation qui l’a commandité) mais qui économise l’espace au sol et qui rend le lieu praticable toute l’année.
  • Un lieu tout à fait innovant ! Que l’on soit ou non adepte de la pratique, il ne laisse pas indifférent. C’est toujours un beau spectacle. Idem pour l’escalade. On est époustouflés par cette architecture très dynamique.
  • Un détail, on note qu’il y a des sessions uniquement pour les femmes tous les derniers mercredis du mois soulevant un débat mixité / non mixité. Certains aspects « sociétaux » ne sont jamais bien loin !
  • Contrairement aux salles d’escalade dont le modèle marchant/privé s’est imposé comme référence, le skate ne repose pour le moment que sur des lieux publics aménagés par les collectivités. Unicorn House, à Angers, montre un modèle diffèrent. Et F51 encore un autre.
F51 : coupe du projet (source : Holloway Studio)

Tick Tock Unlock (expérience immersive, Leeds)

De l’escape game à l’aventure immersive dans une ancienne banque de Leeds.

  • L’escape game, expérience déjà conçue comme immersive par son décor va plus loin et intègre de plus en plus d’autres composantes favorisant l’immersion, comme une narration qui change de la simple évasion, des acteurs,… C’est l’idée de l’Armoire aux Rêves qui ouvre prochainement au Musée Grévin (Paris).
  • C’est une dès clés pour attirer un public déjà familier de l’escape game. Mais si on pense au public qui n’a pas encore l’habitude de cette expérience, il faut travailler sa promesse avec un teasing de grande qualité.

Culture, spectacle et nouvelles technologies

MSG Sphere, une nouvelle génération de lieux d’évènement :

En chantier à Las Vegas, MSG Sphere est le fruit d’un partenariat entre Madison Square Garden et une entité locale le casino Le Venetian. L’ouvrage affole les chiffres en matière de structure et de technologie, 17 500 places, 110 m de haut, 54 000 m² d’écran extérieur programmable et presque autant à l’intérieur, 170 000 hauts parleurs pour un effet spécialisé. La salle promet des spectacles et des performances inédites ainsi qu’une nouvelle perception visuelle pour le bâtiment. Il est d’ailleurs prévu que le Grand Prix de F1 de Las Vegas (tout juste annoncé pour 2023, année d’ouverture de la Sphere) passe juste devant !

Cette même salle voit son développement approuvé à Londres dans le quartier de Stratford (à côté de l’ancien village Olympique) avec une capacité cette fois de 21 500 places. A noter que le projet est contesté localement par crainte de nuisances et de surcharge du système de transport.

Le projet MSG Sphere à Londres

Paris, nouvelles technologies recherchent nouveaux lieux :

En septembre, Grand Palais Immersif s’installera à l’Opéra Bastille. C’est la fameuse « salle -modulable » – construite avec l’Opéra il y’a trente ans mais jamais aménagée – qui va enfin accueillir du public grâce aux expériences immersives. Deux expositions sont prévues chaque année et la première sera consacrée à Venise. Grand Palais immersif est une filiale du Grand Palais destiné à assurer la production et l’exploitation d’expositions d’un nouveau genre exploitant technologies numériques et immersion. Dans l’attente de la finalisation du Grand Palais rénové (2024/2015), les expositions s’organisent dans tous types de lieux.

Egalement à Paris, c’est l’annonce de la création de NFT Factory, un prochain lieu de 400 m² destiné à démystifier les Non Fongible Tokens, les crypro-monnaies, la block-chain et autres technologies associées à la nouvelle évolution de l’internet. Des expositions sont prévue dans ce lieu qui ouvrira en septembre.

Loisirs et innovations

Interfaces haptiques, un appel à projet : Lancé par l’Etablissement Universcience et par l’agence de développement Paris and Co, cette démarche d’innovation ouverte vise à créer un lien entre les univers physiques et virtuels. Comment toucher, ressentir, manipuler alors que pour le moment, c’est surtout la vue et l’audition qui est sollicitée par le virtuel ? Les applications possibles sont très vastes mais comme souvent en matière de technologie, l’application ludique peut offrir un premier accès avant une démocratisation plus large. Un prix de 8 500 euros à la clé. Dépôt des candidatures avant le 08 mai 2022.

Un grand huit à la montagne : Le fabriquant Maurer Rides ne veut pas se contenter d’avoir installé le premier grand-huit sur un paquebot de croisière (modèle Spike Coaster) . Il veut maintenant conquérir les stations de sport d’hier (cf. vidéo ci-après). Une alternative bien « punchy » aux classiques alpine coasters. Et après la montagne, la ville ?…

Intelligence artificielle : comment choisirons nous nos loisirs demain ?

La plate forme de service de e-commerce Convious annonce intégrer l’application Google « Things to do” à leur module d’intelligence artificielle. De plus en plus, le célèbre moteur de recherche proposera des activités « loisirs » associées aux recherches effectuées. Des propositions pourront être faites avec des images, des heures d’ouvertures, une tarification dynamique et une possibilité d’achat rapide. Pour les sites de loisirs c’est une connexion directe avec leur clientèle potentielle et une information sur l’état de leur notoriété en temps réel. Des applications nouvelles qui n’en sont qu’à leur démarrage…

Ailleurs, dans l’internet des loisirs :

  • Un nouveau site ClimbUp à Saint Etienne dès le mois d’Août. A deux pas du « Chaudron » stéphanois, il retrouvera Urban Soccer, Padelshot et Fast and Green (karting électrique) dans une superbe ancienne halle industrielle.
  • Under the Sea n’est plus seulement la célèbre chanson d’un grand dessin animé Disney, c’est un des premiers restaurants immersifs grand public. Il est dû à la société Ephemera et se trouve au Mk2 paris 13e. Une nouvelle diversification pour cette enseigne de cinéma après MK2VR et Hôtel Paradiso.
  • L’Agence Nationale de Cohésion des Territoires lance une expérimentation orientée vers le Design Actif sur six territoires pilotes.
  • Enfin, notez les dates du prochain Greenloop, l’événement « loisirs et développement durable » organisé par mon confrère Blooloop : les 19 et 20 Avril !


Retrouvez le dernier webinaire Voltere/Funfaircity consacré au design et à l’interactivité :


Pour ne rien rater des prochaines publications :


Retrouvez tous ces lieux et bien d’autres encore sur LA CARTE !