Revue de presse et sélection commentée relative à l’actualité et aux tendances des nouveaux lieux des loisirs urbains pour le mois d’Avril :

A LA UNE : Moment Factory à Rochefort

Funfaircity admire depuis le début de son activité les réalisations de l’agence Montréalaise Moment Factory sur ses expériences nocturnes LUMINA. L’idée : un site existant, naturel ou bâti, est investi par toutes les techniques contemporaines du spectacle vivant immersif suivant le fil d’un scenario fantastique adapté au lieu.

A l’occasion de l’extension de son agence parisienne, Moment Factory a annoncé plusieurs réalisations en France dont une très intéressante pour la mise en valeur de l’Arsenal de Rochefort en été 2020.

Une annonce qui fait écho au récent marché public lancé par la collectivité Rochefort Océan pour la réalisation de Machines Manèges. On sent une ambition forte de ce territoire pour la création d’expériences artistiques et culturelles uniques. Bravo !

Ouverture de Futuropolis (espace dédié aux enfants du Futuroscope) avec un drôle d’objet flottant pas inconnu des lecteurs du blog !

Ouverture de Futuropolis, renouvellement de l’espace pour enfant du célèbre Futuroscope à coté de Poitiers. Cet espace intègre notamment un trampoline flottant en partie conçu par les inventeurs du célèbre « Pont Trampoline », l’agence AZC.

media-full_lily_5d3cd
Un trampoline flottant ? Et que ça saute !

A cette occasion, Funfaircity publie un entretien exceptionnel avec Irina Cristea qui nous parle de la place du jeu en ville et de WOA, Wild Object Architecture, un studio dédié à la micro architecture et au design urbain créé dans le but d’apporter plus facilement ces expériences en ville.

A noter également qu’un projet de vague artificielle de surf (Okahina) est à l’étude sur un plan d’eau à proximité du parc. Ce projet complète l’offre « sport-loisirs » du site dans la foulée du simulateur de chute libre Zero Gravity actuellement en chantier à l’entrée du parc.

Déboires et fortunes des nouveaux lieux du savoir et de la culture

La presse a annoncé un bilan très négatif sur l’exploitation du Parc Zoologique de Paris (ancien zoo de Vincennes) après ses travaux de rénovation. Le public n’est pas au rendez-vous et une somme très conséquente d’argent public est à nouveau mobilisé pour remettre le site à flot. C’est néanmoins une référence très intéressante d’échec dans l’association toujours subtile entre le scientifique et le ludique, la conservation et l’attraction.

Au même moment à Heilbronn en Allemagne ouvre l’extension spectaculaire d’Experimenta, un « Science Center » de désormais 25 000 m² offrant plus de 275 expériences alliant découverte et amusement. Précision : la ville d’Heilbronn est peuplée de 120 000 habitants. Comme la ville de Perpignan qui, de son côté, offre au public un muséum d’histoire naturelle de 350 m². Certes comparaison n’est pas raison mais cela donne tout de même une petite idée.

Des aménagements publics de plus en plus équipés

De plus en plus de villes (comme Chalon sur Saône récemment) annoncent de grands aménagements publics paysagers. Chacun comporte désormais une offre importante de jeux, de sport et de loisirs.

De quoi faire écho au remarquable Gathering Place (Tulsa) récemment présenté sur le blog mais aussi à cette impressionnante référence du cœur de ville de Riga ouverte en 2017 : 4ha dont 7 000 m² d’aires de jeux, des pistes de VTT et un grand skate-park pour un investissement de 2 M€. A noter la présence sur place d’encadrants en été (ouverture tardive) et de vestiaires.

Capture d’écran 2019-05-06 à 23.49.03
Plaine de jeux et de sport à Riga (via Google Earth)

Et pour les esprits chagrins qui ne manqueront de dire que tout ça c’est bien mais c’est cher, signalons cette étude australienne qui précise que la valeur des biens immobiliers peut augmenter avec la proximité des aires de jeux.

Mutation en cours pour Centre Sud au Mans

Constructa poursuit sa transformation du centre commercial urbain Centre Sud (13 500 m²) au Mans, racheté l’an dernier. Il va faire l’objet d’une profonde transformation pour remplacer les cellules vides par plus de services, de loisirs (dont un espace dédié sport et loisirs) et de restauration.

A noter que la folie des loisirs n’épargne pas les légendaires grands magasins parisiens comme les Galeries Lafayettes qui proposent en ce moment à leur public l’évènement Funorama. Filet suspendu, bornes d’arcade vintage, sont accessibles en ce moment même.

Funarea_3
Installation originale sous une verrière sublime

Urbanisme transitoire et grande roue à Munich  

Grand classique toujours populaire tant dans la vieille Europe que dans le reste du monde, la grande roue s’installe à Munich. Hi-Sky est la plus grande roue transportable du monde (78 mètres de hauteur) et elle vient d’ouvrir au public à côté de la gare de l’est. Une certaine forme d’urbanisme transitoire puisque cette grande roue occupe une ancienne friche dans l’attente du démarrage du chantier d’une grande salle de concert, équipement phare d’un tout nouveau quartier (Werksviertel-Mitte) de la ville. Un peu comme si on installait une grande roue à coté du chantier du village Olympique de Paris 2024…

hi-sky-foto-otec-maurer
Grande roue « Transitoire » à Munich

L’attraction est exploitée par Motorworld, un complexe de loisirs et d’évènement lui-même en pleine restructuration.

Des arènes eSport à Montréal et Philadelphie

Toujours plus de nouvelles arènes destinées à l’eSport et à l’univers du jeu et de la simulation avec :

  • eSport Central Arena (en Mai en plein cœur de Montréal) : Un véritable hub du joueur avec espace pour les compétitions et un espace de test et de divertissement comportant simulateurs et tapis omnidirectionnels pour des jeux en réalité virtuelle
  • Fusion Arena (2020 à Philadelphie) : Une arène de 3 500 places créé à l’initiative d’une équipe locale (Fusion) et localisée dans un immense complexe sportif du sud de la ville comportant déjà trois grand stades « classiques » de sport physique. The Cordish Company, développeur immobilier, voit dans l’arène eSport un composant désormais indispensable de tout espace de divertissement d’ampleur et un complément naturel du sport traditionnel.
Fusion-Arena-Entry_web
Fusion Arena (Architecte : Populous, spécialisé dans les grands équipements)

MACHINE DU MOIS : Spécial Innovation !

Difficile de choisir une seule « machine » pour la rubrique de ce mois-ci tant les petits bijoux d’innovation observés sont pertinents dans leur manière de renouveler les expériences proposées au public :

  • Mini Kart Electrique (Ninebot de Segway) : la course, partout, pour tous les âges et en silence avec des moteurs électriques !
  • Auto-tamponneuses et Réalité Virtuelle (Qualisys/HolodeckVR) : Nous avions déjà observé le Karting en VR, voici désormais un autre classique du divertissement disposer de son « augmentation » en réalité virtuelle.
  • Trampoline et Mapping Vidéo Interactif (Urban Air) : Intéressante vidéo publiée ce mois-ci où l’on voit un espace de trampoline prendre un tout autre aspect et offrir un tout autre niveau de jeu par l’application d’un mapping interactif
  • Hologrammes au cirque (Roncalli/Optoma). Le célèbre cirque allemand a fait parler de lui en présentant une alternative virtuelle à la présentation, de plus en plus décriée, d’animaux vivants. Le résultat est spectaculaire !

 

Retrouvez ces lieux et bien d’autres encore sur LA CARTE !

image info carte 2019