Démarrage en douceur pour cette nouvelle année avec un peu d’évasion sous le soleil du Nevada !

Je vous emmène donc à Las Vegas avec cette petite revue de lieu de loisirs dont le titre est un hommage à la célèbre étude urbaine des années 70, due à Robert Venturi, Denise Scott Brown et Steven Izenour. Malgré son objet, « non-ville » par excellence, cette étude a eu une grande influence dans le monde de l’architecture et de l’urbanisme par l’analyse des symboles, des formes et de la manière dont le bâti « communique » avec son environnement.

Si l’influence de cette approche sur Las Vegas dans la compréhension de la ville contemporaine est bien établie, il pourrait en être de même dans la compréhension de ses lieux de loisirs. Dans un souci de diversification, Las Vegas est devenue une destination incontournable même pour les « non-joueurs » et les familles. Cela se traduit par toute une série de lieux étonnants, intégrés ou non dans les complexes d’hôtel-casino qui font la légende du « Strip ». Pour mémoire, Funfaircity s’était déjà intéressé à la ville du jeu avec l’analyse des attractions urbaines de la cité asiatique de Macao.

Depuis la création de la ville, les casinos ont évolué vers des complexes hôteliers parmi les plus grands de la planète et distingués les uns des autres par leur univers thématique très visuel. Du coté des fonctions, un complexe « classique » va en général comprendre :

  • Hôtellerie (3 000 à 4 000 chambres en moyenne) pour toutes les gammes de prix
  • Casino et salles de jeu : 10 000 m² en moyenne
  • Salle de spectacle, parfois plusieurs.
  • Bars et restaurants (une quinzaine en moyenne, de la chaine fast-food au restaurant étoilé)
  • Des nightclubs
  • Un espace « chapelle » de mariage (avec ou sans Elvis !)
  • Boutiques, notamment produits de luxe.
  • Salles de sport
  • Spa et piscine
  • Centre de convention
  • Parking

Ensuite d’un complexe à l’autre, on trouvera de nombreuses spécificités destinées à rendre la destination unique. A titre d’exemples :

  • La programmation d’expositions « blockbuster » ; Bodies (Luxor), Titanic – The Artefacts, Hunger Game – The Exhibition (MGM Grand), Marvel Avenger Station (Treasure Island). Par le passé d’autres expositions et expériences ont marqué le public par leur qualité et leur avant garde comme Star Trek – The Expérience (1998-2008 au Hilton) une attraction qui fait encore parler d’elle aujourd’hui ou The Wizard of Oz Experience (MGM Grand).
  • Les « canaux » du Grand Canal Shoppes et leur promenade en barque (The Venetian / The Palazzo)
  • Un Madame Tussauds, le célèbre musée de cire (Merlin Entertainment – The Venetian)
  • De grands spectacles « publics » (les fontaines du Bellagio, le Volcan du Mirage, les combats de Pirate du Treasure Island,…)
  • De nombreuses galeries d’art, petits musées ou installations permanentes (comme Akhob au City Center). Un musée Guggenheim a même existé entre 2001 et 2008 au Venetian.
  • Des parcs, jardins botaniques (au Bellagio) et espaces animaliers (les flamants roses du Flamingo) ou des aquariums (Shark Reef au Mandala Bay).
  • Des équipements aquatiques uniques comme la vague de Surf Flowrider de la piscine du Planet Hollywood.

Mais en plus de tout cela, toujours au sein de ces complexes ou bien en « stand alone », c’est une immense série de lieux de divertissement qui vous tendent les bras. On n’usurpe pas le qualificatif d’entertainment capital of the world !

Des lieux multi-activité !

Area15, le dernier né des lieux de Las Vegas fera office d’introduction. Un type de lieu jamais vu avant, sorte de centre commercial dans lequel les boutiques vendent des expériences immersives de haute qualité. A signaler parmi les “locataires”, OZ experience, le lieu de la VR par le studio français Backlight. On y trouve également une tyrolienne sur rail (Roll Glider), du lancer de hache, des expériences de réalité augmentée. Prochainement : Omega Mart, une aventure déjantée signée Meow Wolf.

Récemment fermé, Glowzone un indoor entertainment center assez riche (karting, escalade ludique, parcours aventure, arcades et autres jeux) et entièrement en lumière noire.

Alternative : HeadzUp Vegas est un autre lieu multi-activité original comportant lancer de hache, escape game ainsi qu’un musée du trompe l’œil destiné à vous mettre en scène pour des photos originales.

De la hauteur !

Un peu isolée, à mi-chemin entre le strip et Fremont Street dans le downtown (Las Vegas historique), le STRAT (anciennement Stratosphere Tower) est cette tour de 350 mètres, immanquable dans le paysage. A son sommet, pont d’observation, restaurant tournant mais aussi des attractions spectaculaires comme une tour de chute, une balançoire et des chaises volantes exploitant efficacement la hauteur. Il y’avait même auparavant de petites montagnes russes.

Alternative : Eiffel Tower Viewing Deck, l’observatoire de d’hôtel Paris Las Vegas à 165 mètres de haut, la grande roue High Roller (The Linq) haute de 167 mètres.

Des parcs d’attractions !

Adventure Dome (Circus Circus) est un véritable petit parc d’attraction indoor composé d’une vingtaine d’attractions pour toute la famille, sous une grande verrière.

Le complexe MGM Grand disposait, dans les années 90, de son Adventure Theme Park, un véritable parc à thème de 13ha dans l’univers du cinéma avec une dizaine d’attractions. Il a fermé en 2000.

Alternative : le climat du Nevada étant propice à la baignade, on trouvera également une offre de parcs aquatiques, comme la chaine Wet’n Wild. Ce type de loisirs étant toutefois en forte concurrence avec les piscines des hôtels.

Des sensations fortes !

Indissociable de la façade de l’hôtel qui l’accueille, Big Apple Coaster (New York New York) est un grand huit à deux inversions qui attire immédiatement l’œil. Visible depuis le Strip, il faut néanmoins traverser tout le complexe pour accéder à son entrée, malin !

Située sous l’écran géant qui fait office de couverture de Fremont Street, Slotzilla Zip Line (Downtown – Fremont Street Experience) vous propose un vol collectif au-dessus de la foule avec quatre câbles parallèles.

En stand-alone et un peu confidentiel juste au nord du strip, Vegas Indoor Skydiving vous accueille pour une simulation de chute sur soufflerie. Etonnant qu’une attraction comme celle-là ne soit pas intégrée à un complexe hôtelier et mieux mise en scène quand on voit sa capacité à créer le spectacle. Par le passé, on a même pu trouver un simulateur dynamique nommé « In Search of the Olelisk » dans le complexe à thème égyptien Luxor.

Alternative : en dehors des grand-huit d’Adventure Dome, l’offre reste réduite. Il y’en avait un autre, également bien visible du strip mais il a disparu (Speed – The Ride au Nascar Café). Coté tyrolienne, il y’a aussi FlyLINQ (onze tyroliennes parallèles – The LINQ) et Rio Zipline (Hotel Rio) qui relie aller et retour deux bâtiments du complexe avec une nacelle biplace.

Du retailtainment !

Si l’activité de shopping est naturellement omnipresente à Las Vegas (tous les hôtels ont leur galerie commerçante), certains lieux parviennent à se distinguer. C’est le cas de Downtown Container Park, juste derrière Fremont Street. Avec une architecture de container, c’est un lieu à l’air libre (plutôt rare), un parc paysager, des boutiques concept, une offre de restauration street food et de nombreux spectacles et concerts. Ah j’oubliais : un immense toboggan au milieu !

Alternative : plusieurs mall de Las Vegas proposent une offre loisirs comme par exemple :

  • Neonopolis, sur Fremont Street, qui comporte lancer de hache, karaoké, arcade, karting, un musée instagramable « House of Selfie », un complexe d’esport de 1 400 mètre carrés,…
  • Boulevard Mall, un peu en retrait du Strip, qui comporte HeadzUp Vegas (ci-avant) ainsi que SeaQuest, un aquarium.

Du sport !

Dans un pays où le sport est indissociable de l’entertainment (et des paris), Las Vegas dispose d’une offre conséquente et en pleine évolution. Depuis 2016, la ville dispose notamment d’un grand stade couvert (T-Mobile Arena – 20 000 places) et de son équipe résidente de Hockey sur Glace (Les Golden Knights). Avec une toute autre échelle, le sport-loisirs à Las Vegas c’est aussi Climb Vegas, un parcours aventure intérieur.

Coté eSport, l’arène Hyper X, située dans le complexe Luxor attire joueurs et compétitions depuis 2018 sur 2 700 m².

Par le passé, Las Vegas a même disposé de son circuit automobile « urbain ». Il était installé sur le parking du Caesar Palace et accueilli deux grands prix de Formule 1 en 1981 et 1982.

Alternative : le golf bien sûr, et sous toutes ses formes ! Depuis les grands parcours extérieurs à l’irrigation indécente jusqu’aux mini-golf indoor à thème et en lumière noire (comme ici avec Kiss Monster Mini Golf – Hotel Rio) en passant par un complexe TopGolf implanté au sein du MGM Grand.

Des lieux immersifs et musées instagramables !

Impossible de ne pas trouver un lieu dédié à la mise en scène personnelle dans une ville pareille ! Le Museum Of Dream Space (Grand Canal Shoppe – Palazzo) vous propose depuis peu toute une série d’installations immersives et créatives. Ce lieu existe également à Los Angeles (Hollywood et Beverly Hills).

Alternative : le Museum of Selfie, comme son nom l’indique !

Des transports …

Et oui, comme Funfaircity a commencé à en parler dans cette publication, les moyens de transports urbain peuvent, à l’image de ce qu’ils sont dans certains parcs, être de véritables attractions.

A Vegas, ce sera le cas :

  • du Las Vegas Monorail, transport aérien futuriste et spectaculaire qui colle bien à l’esprit de la ville.
  • du prototype du tout nouveau moyen de transport imaginé par Elon Musk et concrétisé par sa sollicité The Boring Company : le tout nouveau « loop » du Centre de Congrès.

Des maisons hantées toutes l’année !

Et c’est à Las Vegas Haunts qu’il faudra vous rendre pour le grand frisson. Au programme, deux maisons hantées avec des effets spéciaux et des acteurs qui animent un parcours dans le noir.

Une expérience Fear of The Walking Dead Survival, parcours horrifique basée sur l’univers de la série TV du même nom a existé quelques années sur Fremont Street mais elle a recemment fermé.

Des lieux pour les enfants !

Las Vegas change ! Et c’est maintenant devenue une destination familiale. L’occasion de présenter Kids Quest / Cyber Quest, une chaine de lieux de loisirs pour enfants et familles aux activités plutôt classiques mais uniquement installés dans des grands complexes hôteliers. Il y’en a environ six à Las Vegas mais, étonnamment, aucun sur le Strip !

De vraies curiosités !

Un lieu unique comme Las Vegas se doit de comporter quelques pépites. En voici quelques-unes :

  • Slimy Good Time : en périphérie, un petit lieu d’évènement consacré à la pâte visqueuse slime
  • Barx Parx : un « dog park » indoor offrant espaces de jeu, bar et boutique pour les animaux et leurs maitres ! Concept qui n’est pas sans rappeler Bark Social déjà évoqué sur le blog.
  • Slot Car City, la boutique d’un passionné d’automobile miniature et son circuit de course géant.
  • Dig This : un bac à sable pour les grands où les château sont faits avec de vrais engins de chantier !

D’autres, beaucoup d’autres lieux !

Une telle liste n’est pas exhaustive tant la quantité d’attractions est à la fois considérable et en évolution constante.

Elle omet les nombreux escape game (une trentaine d’enseignes dont l’escape game officiel de la saga Saw), comedy club, wreck room, stands de tir et lancer de hache, le spectacle vidéo Viva Vision de Fremont Street Experience, karting, bowling, réalité virtuelle (The Void a fermé mais on y trouve les enseignes internationales Zero Latency, Virtual Room tout comme des parcs multi-activité), stade de rodéo, piste de roller, trampoline park, laser game, …

Coté sports et loisirs nautiques, c’est à Lake Las Vegas qu’il faudra vous rendre. Il s’agit d’un lac artificiel créé en périphérie.

Coté musées, Las Vegas n’est pas en reste et dispose d’une offre en qualité, quantité, diversité et surtout originalité. Signalons au moins Discovery Kids, un musée de découverte et vulgarisation scientifique plutôt réputé. Mais pour le reste, il faudra certainement un autre article !

Des projets et lieux en développement !

Et naturellement, un ville comme Las Vegas ne s’arrête jamais de générer de nouveaux lieux. En témoignent les projets suivants :

  • MSG Sphere : Une salle de spectacle dérivée du célèbre Madison Square Garden (MSG). Un programme très ambitieux et une technologie d’écran hémisphérique et une sonorisation censée redéfinir les standards du genre. En chantier sur le resort du Venetian.
MSG Sphere at the Venetian, vers de nouveaux standards du spectacle

En conclusion, l’analyse confirme que Las Vegas n’est définitivement pas uniquement une ville du jeu. Sa politique de diversification a fonctionné et l’offre loisirs est maintenant multiforme. Quelques constatations d’ordre général :

  • Les lieux cités sont essentiellement rassemblés autour du Strip ou de Down Town – Fremont Street. Au final, pour un pays à la culture automobile si forte, Las Vegas répond plutôt à un mode de fonctionnement ou on laisse sa voiture au parking de l’hôtel pour parcourir ces grands lieux à pied.
  • Les grands complexes hotel-casino concentrent l’attractivité et les expériences de loisirs les plus importantes. Ce n’est pas exclusif et d’autres lieux se retrouvent dans des centres commerciaux excentrés ou isolés en stand alone.
  • Quasiment tous les types d’offre loisirs développés sur le blog (et repris sur le Dictionnaire) peuvent se retrouver dans cette liste.
  • Beaucoup de ces lieux sont récents et certains sont tout à fait précurseurs ou uniques comme Area 15. D’autres sont plus classiques et existent largement ailleurs comme Madame Tussaud.

Une destination qui reste unique en son genre et qui peut effectivement être une bonne vitrine des lieux de loisirs contemporains. Si rien n’est transposable facilement, on y trouvera immanquablement de quoi s’inspirer pour créer ou renouveler l’attractivité d’un lieu.


Retrouvez tous ces lieux sur la carte !