Revue d’actualité du mois !

Un mois malheureusement encore marqué par le terrible conflit qui a lieu aux portes de l’Europe.

A LA UNE : Immersion, nouvelles expériences pour tous les lieux !

Le théâtre immersif est encore peu répandu en France alors chaque initiative est à souligner. Et quelle initiative ce mois-ci ! A partir du mois de septembre, vous allez pouvoir « vivre » le roman Au Bonheur des Dames (Emile Zola) depuis l’intérieur … d’un grand magasin ! Ou comment être vraiment au cœur de son sujet.

C’est le Bon Marché qui se prête au jeu à l’occasion de son anniversaire. La compagnie Crumble Production a imaginé une intrigue qui emmènera les voyageurs à travers le temps, à la recherche d’indices à même de lever le mystère du lieu. Car oui, dans le théâtre immersif, le lieu est toujours acteur de l’œuvre.

Les représentations sont prévues les vendredi et samedi soir. L’expérience reste onéreuse car elle est intégralement privée. Il est encore trop tôt mais cela finira par poser la question de l’accessibilité de ce type de création à toutes les audiences, y compris les plus jeunes, avec notamment un appui financier public. L’émotion portée par une expérience de théâtre immersif est un puissant vecteur de médiation. Son développement pourrait donner une nouvelle dimension à l’exceptionnel patrimoine culturel français.

Pendant ce temps, à Londres, c’est la dernière création de Punchdrunk, The Burnt City qui a ouvert au public.

Punchdrunk et son public masqué sont retour à Londres

Pour rester dans la thématique des nouvelles formes de divertissement culturel, la revue Beaux-Arts propose sa sélection de dix expositions immersives hors normes tandis que Le Guardian s’interroge sur cette nouvelle forme de manifestations en plein développement. Un développement qui n’est pas sans créer ses premières frictions : ainsi cette plainte pour plagiat déposée par le collectif Teamlab contre le Museum of Dream Space de Los Angeles.

Mais si l’on retient la récente ouverture de Culturespaces à Amsterdam (Fabrique des Lumières) et ses deux annonces pour l’Allemagne (Port des Lumières à Hambourg et Phoenix des Lumières à Dortmund), ce n’est certainement pas la dernière « Une » consacrée à ce sujet !

Multi-loisirs, multi-évolutions

Alors que le troisième épisode de la série d’article sur les Family Entertainment Center (FEC) tarde à se finaliser, compensons avec un peu d’actualité sur cet univers en pleine ébullition.

Signalons d’abord cette importante fusion de deux majors du divertissement indoor outre atlantique. Dave and Buster’s va absorber l’enseigne Main Event (une cinquantaine de site chacun).

Également cette annonce de l’installation prochaine de Gravity, enseigne anglaise de multi-activité, dans le centre commercial Liverpool One, au cœur de cette grande ville du nord de l’Angleterre. Une nouvelle manière de renforcer son offre en loisirs urbains.

En France et à proximité immédiate, les multi-activités se projettent, s’agrandissent, se renouvellent, se renforcent, s’adaptent ou se constituent :

  • L’agrandissement : Le Dix31 à coté de Toulouse qui élargit ses activités avec de la grimpe ludique (Clip n’Climb), de la VR (Varonia) et un parcours sportif compétitif (Hit It de Eli Play).
  • Le renouvellement : Non loin de nos frontières, en Suisse, c’est l’enseigne Fun Planet qui a entièrement repensé son contenu avec notamment une nouvelle scénographie (par KCC) très poussée pour ce type de lieu.
Immersion et qualité pour le renouvellement d’un temple suisse des loisirs indoor
  • Le renforcement : C’est un retour aux sources pour Only Kart à coté de Lyon qui a annoncé une nouvelle piste de karting outdoor, intégrant pont, tunnel et tribunes inédites pour la mise en scène des courses.
  • L’adaptation : Ce serait BTwin Village, adresse sportive iconique aux portes de Lille qui accueille du sport, mais électronique cette fois, avec EVA.

Enfin, du coté de Montauban, l’ouverture des trente cellules-épreuves de Prison Island dans le même complexe que Tohu Bohu et Up N’Jump fait quasiment de cette adresse un petit multi-activité tous public qui n’en porte pas (encore) le nom.

« Loisirs inspirants » par Celebrating Life

Chaque mois, les spécialistes loisirs du collectif Celebrating Life partagent leurs impressions et leur analyse à propos d’une petite sélection de nouveaux lieux de loisirs issu de la veille Funfaircity.

Un centre de yoga aérien : Flying Fantastic (UK) :

  • Une nouvelle manière de modifier la pratique d’une activité habituelle. D’apporter de la nouveauté et du fun alors que c’est à la base une discipline exigeante.
  • Peut-être pour attirer un public plus jeune ? En tout cas ça fonctionne très bien aux Etats-Unis. C’est aujourd’hui un lieu dédié à cette pratique mais si elle perdure, elle devrait intégrer des lieux aux pratiques plus diversifiés.
  • Par exemple chez WindAlps (soufflerie de chute libre indoor) elle apporte un complément d’activité avec beaucoup de cohérence. Mais sur ce lieu en particulier, l’idée d’une privatisation est intéressante !

Un concept de tour multi-fonction (panorama, escalade, toboggan) par Amusement Logic :

  • Un recours à la « hauteur » fréquent dans le divertissement outdoor et une idée « tout en un » permettant une optimisation dans les opérations : ce type d’attraction accueille en effet de nombreux visiteurs avec peu d’opérateurs.
  • Mais dans ce cas, une vraie qualité dans le design, un vrai potentiel d’icône et un effet d’attraction certain. Allons nous vers un avenir « immobilier » d’attractions multi-activités en hauteur pour optimiser l’emprise au sol et maximiser l’effet visuel ?
  • Un « objet » loisirs beau et efficace qui peut trouver sa place dans tous types de sites de loisirs mais avec un coût d’investissement qui peut être important même s’il reste inférieur à un grand « manège ».

ARcade (Moment Factory), au centre Eaton de Montréal

Une application de jeu en réalité augmentée proposée dans cadre du programme « J’aime travailler au centre-ville ».

  • Un nouvel essai de Moment Factory pour promouvoir ses applications ludiques en réalité augmentée. Sur les modèles de Multiball ou Lü, ce type d’activité peut être implanté dans des sites pour favoriser la pratique du sport auprès des plus jeunes (gymnases, salles de fitness, …) qui se sédentarisent de plus en plus à cause des jeux vidéo et des réseaux sociaux. L’idée de l’associer au programme « travailler en centre-ville » a du coup beaucoup de sens.
  • Le contraste entre la « high-tech » nécessaire et la simplicité minimaliste du jeu pose toutefois question. Est-ce que ça peut fonctionner seul ? Est-ce que ça doit plutôt compléter d’autres activités ? Ce type de jeu trouve bien sa place pour augmenter l’espace public (Smile in The Light) mais alors de manière gratuite et non « marchande ». Mais sur ce créneau, Electric Gamebox y parvient alors pourquoi pas !

En plein air…

Les beaux jours reviennent avec le mois de Mai alors sortons et profitons des espaces extérieurs :

  • Bientôt encore, sur ce skate park à Versailles, dans un cadre exceptionnel ou bien au stade d’eau vive modernisé de Cesson Sevigné dont le chantier vient de commencer (Hydrostadium) dans la perspective des JO de Paris.
  • Bientôt peut être, sur la tour multifonction évoquée précédemment.
  • Et malgré son ancienneté, cette aire de jeu de Rotterdam composée de restes d’éoliennes. Une référence qui a déjà 15 ans !
Déjà ancien mais toujours autant d’actualité

Loisirs classiques et réinvention

C’était le sujet d’une série d’article du blog fin 2020. Les loisirs classiques « résistent » à la montée des nouveaux avec beaucoup d’idées, de bon sens et d’innovation. Démonstration une nouvelle fois :

  • La grande roue du Prater de Vienne propose une expérience inédite, à vivre debout et en plein air sur une plateforme spéciale (la n°9). En effet, depuis un incendie causé par un bombardement de la seconde guerre mondiale, seule une cabine sur deux avait été réinstallée. Il restait donc un peu de place pour des nouveautés. Cette « vieille dame » construite à la fin du 19e siècle était encore la plus haute roue du monde jusqu’en 1985 avec 65 mètres.
  • A peine inventé, déjà « disrupté » ! Le lancer de hache a déjà son évolution ludique et numérique. En Angleterre, Axed Global propose un lancer de hache sur une cible dynamique via un système de projection et de captation de mouvement. Plusieurs sites seront bientôt ouverts outre manche.
  • Et quand Londres remet au gout du jour un de des sports « classiques » chez Sixes Social Cricket la France n’est pas en reste avec Place des Oliviers, un restaurant/bar qui met la pétanque au cœur de ses lieux, dedans et dehors. Déjà quatre restaurants … dans le nord de la France !

Ailleurs, dans l’internet des loisirs :

  • Majaland Varsovie a ouvert. Une nouvelle adresse pour cette chaine de parcs d’attraction familiaux indoor dont le dernier avait ouvert à coté de Prague (voir L’Actu Janvier / Février 2022). On retrouve ce lieu dans un contexte plutôt périphérique à la jonction d’autoroutes mais hors contexte commercial. A signaler, considérant le rôle de joue la Pologne dans l’accueil des réfugiés de guerre ukrainiens, l’accès est gratuit pour tous les enfants concernés.
  • Dans vos kiosques ! C’est le lancement de Parcs & Loisirs Magazine, un trimestriel de 100 pages consacré à l’univers des loisirs et ce dès le 26/05. Funfaircity adresse tous ses vœux de réussite à ce nouveau media !
  • Le MAPIC annonce son nouveau thème pour l’édition 2022 :

People, Planet, Profit: Navigating retail towards a more “human” world

Theme MAPIC 2022
  • Vers la fin des stades sans vie en dehors des grands évènements ? On peut le souhaiter avec ce projet du nouveau Stade de Brest qui réserve un espace de 2 000 m² pour des loisirs. A l’heure actuelle en France, seul OL Vallée à Lyon propose une véritable activité loisirs à coté d’une grande enceinte de ce type.
  • Et n’oubliez pas de visionner le dernier webinaire Voltere/Funfaircity sur la page dédiée : Au programme de la dernière édition : la visite des sites économiques, tourisme de savoir faire.

Pour ne rien rater des prochaines publications :


Retrouvez tous ces lieux et bien d’autres encore sur LA CARTE !