Revue d’actualité du mois ! Dernière veille avant la pause estivale.

A LA UNE : Multi-loisirs, multi-évolutions « pt. II »

Un sujet une nouvelle fois difficile à éviter ! Les lieux multi-loisirs font donc encore l’actualité ce mois-ci avec des créations inédites, des lieux en mutations et des extensions de réseau.

Direction Deauville tout d’abord avec Dama Factory, nouveau concept multi-loisirs mettant en avant un divertissement convivial et immersif. Un nom qui va certainement évoquer quelque chose aux lecteurs réguliers du blog car oui, cette création est bien due à Dama Dreams, l’entreprise française déjà connue pour : son Hangars à Énigmes, son « deep game » Le Bureau des Légendes et son expérience Batman en cours de développement.

A Deauville, Dama Dreams a transformé l’ancien Lawn Tennis Club. Un espace de 6 ha dont 1 000 m² indoor qui accueille désormais neuf activités sport et loisirs pour toute la famille dont : un minigolf indoor « à l’anglaise » et des fléchettes « connectés », un action game « Prison Break », du laser game en extérieur, du padel, du foot à 5,… Un espace de convivialité est bien sur présent sur place avec une terrasse de 100 places. Ouverture le 02 Juillet.

Prison Break à Deauville by Dama Factory

Retour à Lille ensuite avec le BTwin Village (voir ICI sa dernière actu avec l’ouverture d’EVA, arène d’eSport en réalité virtuelle) qui poursuit sa mue d’un espace « sport » vers un espace « loisirs ». Ce mois-ci, c’est l’annonce de l’ouverture – en Juillet également – de L’Ile de Tortuga, un parc de jeu indoor familial (jusqu’à 12 ans) à l’inspiration « pirate ». Ce parc dispose d’une première adresse du coté d’Annecy et a servi de base de développement pour le concept multi-loisirs « Seven Squares » (voir FEC – Part. 2). A signaler aussi en extérieur, la création d’un espace « mobiludique » (par Bikesolution) avec des rues en miniature pour apprendre le code de la route en s’amusant.

Du côté des enseignes, ce sont deux déjà nouvelles implantation annoncées pour Up2Play : Boulogne sur Mer, à coté du casino dans le quartier du port pour 2025/2026 ainsi qu’un grand site de 9 000 m² à Pornichet en 2023.

Ensuite c’est une incursion dans l’ouest pour Monky, dont le premier site avait ouvert l’an dernier à Agen. A Laval, ce sont 6 000 m² de loisirs indoor (karting, bowling, karaoké,…) qui sont programmés en entrée de ville.

Loisirs numériques : des expériences augmentées

Si la haute technologie numérique n’est jamais « en soi » une attraction et un loisir, les expériences uniques qu’elle permet peuvent créer de nouveaux standards et répondre aux nouvelles envies du public. Démonstration avec plusieurs manières réussies de mettre la technologie au service du divertissement.

Dreamscape Immersive. Jusqu’à ce jour, l’entreprise suisse de réalité virtuelle n’avait ouvert ses « Agences de Voyages » qu’en dehors de l’Europe (USA et Emirats Arabes Unis). Dreamscape y présente autant des créations originales (Alien Zoo) que des contenus sous licence (Dragons, Dreamworks) et se présente en « agence de voyage » vers des aventures virtuelles. Dès Juillet, une nouvelle agence s’ouvrira à Genève, au centre Confédération. Dans un premier temps, c’est une exposition nommée Genève 1850 qui sera présentée et à la rentrée, c’est tout le catalogue qui sera accessible.

Electric Gamebox. Les « boites noires » et les drôles de casquettes de cet opérateur de loisirs urbains vont bientôt s’installer à Hambourg et dans d’autres villes d’Allemagne. Une première en Europe continentale pour une enseigne surtout connue en Angleterre et aux USA. L’expérience proposée est ici collective et « phygitale » au sens du mélange entre activité physique et numérique. De petits groupes pénètrent dans une boite dont les murs sont des écrans et interagissent avec des projections au moyens d’une captation de mouvement sur des jeux simples, drôles et conviviaux.

eSport. La finale de la Trackmania Cup s’est jouée devant 15 000 personnes à l’Accor Hôtel Arena (Paris Bercy) dans une ambiance survoltée après trois ans d’attente.

Culture enfin avec cette expérience de VR du studio français Emissive : L’Horizon de Khéops à l’Institut du Monde Arabe. C’est ici la première des « immersive expeditions » du studio, développée avant Eternelle Notre Dame, qui retrouve le public dans le contexte d’un lieu de culture existant.

« Loisirs inspirants » par Celebrating Life

Chaque mois, les spécialistes loisirs du collectif Celebrating Life partagent leurs impressions et leur analyse à propos d’une petite sélection de nouveaux lieux de loisirs issu de la veille Funfaircity.

Un restaurant « Top Chef » : Un bistrot à thème proposant les plats les plus emblématiques de l’histoire du concours.

  • D’un côté, c’est une approche immersive très intéressante avec un aspect “envers du décor” qui séduit toujours le public. C’est un peu une déclinaison des « Studio Tour » Warner ou Universal dans l’univers de la TV et de la restauration.
  • De l’autre c’est une manière pertinente d’aller à la rencontre de son public (une fanbase assez solide après 13 saisons) et de soulager un peu la frustration de ne jamais pouvoir déguster les plats présentés. Stephane Rottenberg le premier d’ailleurs, il ne goute jamais ! Le succès des opérations Ubereats (resto éphémère et livraison) avait montré qu’il y avait bien un public pour cela.
  • Sur la durée, on risque peut être un essoufflement si l’émission perd en popularité mais en revanche, il y a une réserve considérable de plats possibles. Et une belle capacité de mise en scène, notamment si un jour le Flambadou d’Adrien Cachot est proposé !
  • Une offre « midi » sera surement à développer afin de permettre des repas professionnels « rapides ».

La restitution de la Grotte Cosquer : un « dark ride » culturel à Marseille.

  • Une expérience très attendue pour redonner vie à la Villa Méditerranée. Un bel investissement pour Marseille et un emplacement premium qui garantit un beau succès !
  • Une reproduction « en dur » et une scénographie pourvoyeuse de plus d’émotions qu’une expérience de réalité virtuelle.
  • Un mode de déplacement inhabituel pour ce type de reproduction (habituellement à pied : Lascaux, Chauvet) mais qui trouve ici tout son sens par le contexte de grotte sous marine.

Phantom Peak : Une aventure immersive en monde ouvert à Londres à partir du mois d’Aout.

  • Une expérience qui suscite beaucoup de curiosité ! Une aventure comparable avait vu le jour autour du thème de Westworld lors du grand festival South by Southwest à Austin.
  • Sur une opération de grande ampleur, c’est la réunion du théâtre immersif, du jeu de rôle et du parc d’attraction. C’est un peu le nouveau graal qui inspire même le géant Disney.
  • La longue durée de l’expérience pose question. Elle est très inhabituelle au regard de ce qui existe aujourd’hui. Secret Cinema s’en approche mais avec des univers existants qui attirent forcement beaucoup de passionnés prêts à s’impliquer et à jouer le jeu sur la durée. Sur une création originale, c’est probablement plus difficile de tenir le public concentré. Les décors, l’intrigue et les acteurs doivent être cohérents et à la hauteur.

Lundi 13 Juin, une fête des loisirs urbains ?

Ce lundi 13 juin était une journée pour le moins chargée en matière de loisirs urbains car s’y déroulaient concomitamment :

  • Le premier anniversaire d’Hall U Need (Lille)
  • Le premier salon de l’escape game à Paris et sa soirée spéciale dévoilant le palmarès de ses Awards suivant un classement par région et en trois catégories : Meilleur jeu / Meilleur décor / Meilleure enseigne.
  • Les journées du SPACE à L’Autre Usine (Cholet)

Un an après le dernier déconfinement (09 Juin 2021), c’est plutôt un beau symbole !

Du coté des journées du SPACE auxquelles Funfaircity participait voilà ce qu’il s’est dit :

  • Une présentation animée notamment par Evelyne VILLAME, présidente du SPACE, avec le retour sur un bilan de l’année 2021 et une action collective pour aboutir à l’aide à 80% des coûts fixes propres au secteur. Il a été rappelé l’ancrage local des loisirs car c’est par le biais d’élus et de contacts locaux que les problèmes propres à la filière ont été remontés au gouvernement.
  • L’action en matière de gestion RH et de formation. Les métiers des loisirs sont exigeants du fait du rythme et du rapport aux publics mais valorisant dans un parcours professionnel. Pour que les carrières puissent se construire, les conditions de formation en alternance sont notamment adaptées au travail le week-end. Et il y à déjà des aboutissement en matière de progression et de qualification reconnue (Manager d’Unité Marchande par exemple).
  • Retour sur les spécificités liées aux questions d’assurance et de normalisation (AFNOR) notamment en matière d’équipements et de sécurité (Trampoline,…)
  • Un premier retour sur les modalités de la représentation patronale en commission paritaire via l’APELAC, Association Paritaire des Espaces de Loisirs, d’Attractions et Culturels.
  • Beaucoup de discussion sur les nouveaux projets, les nouveaux acteurs, les produits du marché,…
Les journées du SPACE, un beau collectif dans un cadre de choix !

Pour aller plus loin sur les loisirs indoor, le dernier webinaire Voltere/Funfaircity est accessible en replay :

Loisirs classiques et réinvention

Un lieu de loisir réussi doit être capable de divertir ceux qui regardent autant que ceux qui pratiquent. Cette capacité à faire le spectacle et à se mettre en scène est une dimension importante des nouveaux loisirs urbains. Ces deux exemples issues de l’univers de la compétition donnent une autre idée de l’animation sportive en ville :

A Madrid : La coupe d’Espagne d’escalade vitesse et bloc a été organisée en outdoor et en pleine ville. Pour l’occasion, c’est toute une infrastructure qui s’est construite temporairement sur la Place d’Espagne.

A Paris : Le Red Bull Cliff Diving a eu lieu sur la Seine le 18 Juin dernier et a offert des images très spectaculaires. Jugez plutôt :

Également, pendant ce temps, le calendrier de la Formule-E (électrique) se poursuit de ville en ville avec des circuits et des évènements toujours très urbains. Prochaines étapes Marrakech, New York, Londres et Séoul.

Et quand on parle de sport, le spectacle est souvent fait par les supporters ! Illustration avec cette anecdote autour de l’ouverture du tout nouveau complexe Z5 à Istres. Z5 est un concept de sport urbain porté par Zinedine Zidane et intégrant du foot à 5, du padel, des animations/compétitions et un restaurant. Mis en lumière lors de son inauguration a peu prés au même moment que l’annonce/rumeur de l’arrivée de Zizou comme entraineur du Paris Saint Germain, il s’est retrouvé assailli de commentaires négatifs autour de la « trahison » supposée de cette icône de l’Olympique de Marseille. A quoi ça tient !

Blague à part, le développement de centres comme le Z5 est un signal qui confirme la popularité de cette variante du football ainsi que le rapporte le journal l’Équipe.

Ailleurs, dans l’internet des loisirs :

  • Tout d’abord cette offre de l’agence de voyage Adventures by Disney. Très remarquée dans les media, elle propose ni plus ni moins qu’un tour du monde des implantations Disney (Tokyo, Shanghai, Hong-Kong, Paris, Orlando et Los Angeles) ainsi que quelque grand monuments (dont la Tour Eiffel,…) et le fameux « Skywalker Ranch » de George Lucas. Les heureux acheteurs de cette aventure à plus de 110 000 $ voyageront en avion privé.
  • Vrai info ou coup de comm’ très réussi, cette rocambolesque méprise à l’entrée d’un escape game parisien tenu par Wyb Immersion (voir ici). Du fait d’une mise en scène réussie, un riverain prend les joueurs pour des cambrioleurs et prévient la police. Les agents sont ensuite pris pour des acteurs par les joueurs qui se croient encore dans l’intrigue du jeu et qui du coup résistent un peu ! Ça aurait pu aller loin mais tout s’est à priori bien fini.
  • Quand un des majors mondiaux du divertissement s’y met : ce sont Jurassic World et Retour vers le futur dans la collection « Great Movie Escape » à Universal Orlando. Cette attraction n’est pas dans le parc mais dans le City Walk, une destination de loisirs et restauration accessible sans billet.
  • Progrès technique ou véritable cauchemar, le mini drone photo Pixy lancé par Snapshat pourrait bien remplacer la perche a selfie qui envahissait il y a peu les grand sites touristiques avant de se faire plus discrète car souvent interdite. Une nouvelle manière d’illustrer le lien entre nos loisirs et les images qu’on en fait.
  • Enfin, si vous êtes aux USA cet été, vous croiserez peut être sur votre chemin cette Maison Barbie itinérante « The World of Barbie » (par Killburn Live) !

Et n’oubliez pas de visionner le dernier webinaire Voltere/Funfaircity sur la page dédiée : Au programme de la dernière édition : les loisirs indoor.

Profitez bien de votre été et retrouvez la veille à la rentrée !


Pour ne rien rater des prochaines publications :


Retrouvez tous ces lieux et bien d’autres encore sur LA CARTE !