Revue d’actualité du mois ! Bonne rentrée à tous !

A LA UNE : La rentrée des sport loisirs : quelle activité choisirez-vous ?

C’est la rentrée ! Et parmi les bonnes résolutions qui l’accompagnent chaque année, celle de se (re)mettre au sport !

Mais lequel choisirez-vous ?

Escalade ? Deux grandes salles Climb’Up viennent d’ouvrir à Cergy (non loin de Koezio) et à Saint Etienne. La seconde se situe dans une ancienne halle industrielle très impressionnante.

Parkour ? Une nouvelle salle de West Coast Academy a récemment du coté de Tours. C’est la troisième salle pour cette enseigne qui propose aussi du parcours Ninja et du Chase Tag (jouer au chat et à la  souris en mode acrobatique).

Un aperçu de la West Coast Academy, à Cholet

Golf ? Le premier parcours de golf urbain vient d’ouvrir à Deuil la Barre (voir « Loisirs Inspirants » ci-après)

Natation ? Pourquoi pas, mais alors avec obstacles !

Basket ? La salle BH Arena de Kingersheim, entièrement repensée, vous attend !

Accrobranche ? Accrocamp a ouvert cet été en ville à Créteil et annonce s’installer sur l’ile Lacroix à Rouen l’an prochain.

Fitness peut-être ? Oui, mais seulement si c’est immersif ! (voir alors le programme Radiance à Area 15, Las Vegas)

Du Ski sinon ? Pour cela, il faudra aller à Stockholm ou la petite station urbaine de Hammarby vient de se doter d’une piste sèche.

Lieux immersifs : techno … / culturo … / psycho …

La création d’un lieu public pour COSM.

COSM est une entreprise américaine spécialisée dans les écrans immersifs en dôme. Dotés d’une technologie LED, ils proposent une résolution de très haut niveau. Jusqu’à aujourd’hui COSM était surtout spécialisé dans les équipements de planétarium. Ils ont ensuite créé un démonstrateur sur leur siège en Utah. Là bas, ils ont testé d’autres usages pour un écran dôme qui serait cette fois positionné à la verticale, face à des tribunes de plusieurs niveaux. Outre des expériences artistiques, le lieu a aussi été utilisé pour la retransmission d’événements sportifs et de concerts.

Le démonstrateur de COSM

C’est donc sur cette base et avec une échelle bien plus grande qu’ouvrira en 2023 un COSM Expérience Center. Il se situera à Hollywood Park, un grand programme immobilier mixte en développement autour d’une grande arène sportive (le SoFi Stadium). Quelques chiffres : un lieu de plus de 6 000 m² capable d’accueillir 1 700 personnes et un écran en dôme de plus de 26 mètres de diamètres.

Cosm n’est pas seulement un lieu, c’est un sentiment. C’est l’énergie de la foule, l’exaltation d’être assis au bord du terrain lors des plus grands événements sportifs, le frisson d’être au premier rang du concert de vos rêves, l’intensité d’être enveloppé dans des environnements immersifs qu’il faut vivre pour y croire

Jeb Terry, PDG et président de Cosm

La Cité de l’Histoire, bientôt à La Défense.

En début d’année, le lancement d’Eternelle Notre Dame avait révélé tout le potentiel de la réalité Virtuelle et, au sens plus large, de l’expérience immersive pour donner au public un autre regard sur l’histoire. Cette initiative sera donc pérennisée avec l’ouverture cet automne de La Cité de l’Histoire, sous la grande Arche de la Défense.

La Cité est développée par Amaclio Production, tout comme Eternelle Notre Dame. Au programme ici, trois expériences distinctes :

  • Un parcours de 17 salles immersif retraçant plusieurs périodes de l’histoire sur 12 siècles.
  • Une expérience immersive en mapping sur décors réels. Victor Hugo sera le premier personnage mis à l’honneur par cette scenographie d’une durée de 30 min.
  • Une frise chronologique géante, numérique et interactive : le couloir du temps

Le tout est complété par une boutique, une librairie et un restaurant. A noter l’intervention d’un scénographe réputé dans la création de décors historiques très réalistes, Thierry Retif, souvent intervenu au Puy du Fou.

Le tarif de lancement en pré-réservation est proposé à 15 euros au lieu de 23.

Wake the Tiger : De l’ Amusement Park à l’Amazement Park

C’est avec ce jeu de mot très réussi que se présente Wake the Tiger, nouvelle expérience immersive à Bristol. Il s’agit d’une nouvelle génération de lieux artistiques immersifs en décors réels, dans la lignée des créations de MeowWolf aux USA.

Dans le cas de Wake The Tiger, l’équipe en charge est celle qui a développé le festival Boomtown. Un évènement impressionnant autour d’artistes musicaux (avec une affiche restant secrète jusqu’au dernier moment) mais pas seulement. Les décors, effets spéciaux et performances y sont de très haut niveau. Le festival prend la forme d’une « ville » temporaire et l’hébergement y est aussi assez travaillé.

Un aperçu de Meridia, monde imaginaire créé sur Wake the Tiger

Sur Wake the Tiger, vous trouverez 27 environnements différents, des passages secrets, un design sonore et bien d’autres composantes pour une scénographie très riche portés par une narration originale. Petit aperçu : sur le lieu de construction d’un programme immobilier de luxe, un arbre magique va retarder le chantier et ouvrir un portail vers un autre monde : Meridia…

L’expérience dure environ une heure et coute 18£ pour un adulte le week-end.

« Loisirs inspirants » par Celebrating Life

Chaque mois, les spécialistes loisirs du collectif Celebrating Life partagent leurs impressions et leur analyse à propos d’une petite sélection de nouveaux lieux de loisirs issu de la veille Funfaircity.

Le nouveau centre Gravity de Liverpool One : Design et ambition pour ce nouveau géant anglais du divertissement urbain (voir la vidéo de présentation et les chiffres ici)

Après leur premier site en périphérie de Londres, c’est une nouvelle fois un grand magasin (Debenhams) qui est remplacé. Ça devient de plus en plus courant outre-manche et c’est très intéressant. C’est un peu comme si un magasin Printemps ou Galerie Lafayette devenait un complexe de loisirs dans un ville comme Nantes, Rennes ou en proche couronne parisienne.

Nous n’en sommes pas encore là mais on peut se demander dans quelle mesure ce type de transformation en cœur de ville peut arriver en France et dans quels types de territoires cela peut commencer. Des villes petites et moyennes ?

Les chiffres annoncés (700 000 visites annuelles) sont impressionnants mais semblent réalisables au vu :

  • D’une implantation dans le cœur commerçant de Liverpool, Liverpool One (voir ici)
  • Des performances d’un lieu comparable tel que Hall U Need, en France

Enfin, le design intérieur est en effet très travaillé. L’ambiance et la qualité visuelle de l’ensemble est désormais indispensable pour un grand lieu de ce type car il ne suffit plus d’aligner les activités pour attirer, retenir et faire revenir le public. On peut seulement s’interroger sur la pertinence dans ce cas de termes comme « immersive » et « experiential ». Ça parait décalé pour un lieu visant surtout à une nouvelle forme de convivialité mais c’est à la mode et ça parle au public.

Le premier parcours de Golf Urbain de France : Une activité ouverte tous, sur l’espace public.

Une idée neuve made in France et un premier cas concret. C’est d’abord intéressant de voir comment le concept est parti de la pratique d’une poignée d’amateurs et de passionnés pour ensuite devenir une activité proposée au public. C’est une belle manière de rendre populaire une activité comme le golf, qui est rarement considérée comme telle.

Il est certain que l’environnement urbain offre un beau cadre pour le développement d’une activité comme celle-là. Toutes les formes urbaines ne se prêtent pas à l’exercice mais on retrouve très souvent des caractéristiques rendant pertinent et plutôt riche un parcours du genre : obstacles, dénivelés, grandes perspectives, passages étroits,…

L’autre point est que l’activité invite :

  • A découvrir une première fois un territoire d’une manière fun et décalée.
  • A revenir pour tenter un meilleur score
  • A organiser un évènement ? une petite compétition ?

Ce développement s’inscrit dans le retour en grâce du minigolf dans sa version fun et indoor. Mais les développement à grand succès que l’on constate en Angleterre ne sont pas encore arrivés en France. La « mise en marché » de l’activité est à réussir.

Dernier point, la maintenance et l’entretien seront un point clé pour que l’activité puisse être pérennisée et ne suscite pas de déceptions.

Le Wash Bar : Un nouveau concept de bar / laverie à Bordeaux

Le type de concept dont on se dit forcement « mais pourquoi n’y a-t-on pas pensé plus tôt ! ». Il est certain qu’associer une activité qui impose un temps sur place avec une activité qui permet d’occuper ce temps sur place est naturel. C’est d’ailleurs l’idée d’Elon Musk d’associer des espaces de loisirs aux stations de recharge électrique de ses Tesla.

Naturellement, le lieu s’adresse à une population très ciblée, n’ayant pas la place d’avoir un lave-linge mais ayant les moyens de sortir consommer en ville des produits locaux et potentiellement onéreux. Mais cela colle bien aux caractéristiques de certains quartiers dans certaines villes (comme Bordeaux donc).

Cela ne remplacera pas la laverie « low cost » mais cela peut tout à fait créer une nouvelle demande. 

L’actualité des partenariats Funfaircity

Le prochain webinaire avec Voltere : Hybridation commerce et loisirs, où en est t’on ?

Avec notre invité Fabrice Deygas, associé du Groupe Altiplano, nous présenterons un état d’avancement de l’hybridation des lieux de commerce et de loisirs. Cette tendance porte un nom, le retailtainment et elle n’est pas nouvelle. Dans la foulée du SIEC (salon spécialisé de l’immobilier commercial tenu les 21 et 22 Septembre à Paris), ce sera l’occasion de comprendre qui sont les nouveaux acteurs et les nouveaux concepts à même de réinventer par les loisirs les destinations commerciales à l’ère du numérique.

Et en introduction, une revue d’actualité et de tendances sur les loisirs.


La remise des prix du Parkworld Excellence Award

Funfaircity est partenaire des Parkworld Excellence Award avec une participation au jury d’évaluation des candidatures. La remise des prix a eu lieu la semaine dernière à l’occasion d’une soirée spéciale en marge du IAAPA à Londres.

Dans ce concours essentiellement orienté vers l’industrie des parcs d’attraction et des parcs aquatiques, les attractions urbaines ont aussi pu tirer leur épingle du jeu !

Parmi les lauréats :

  • London Eye, la célèbre grande roue de Londres installée en l’an 2000 et désormais indissociable de la skyline de la ville. (Catégorie : Best of the Best)
  • FunPlanet Rennaz (Switzerland) un multi-activité indoor, pour sa nouvelle expérience FunPlanet Kids
  • Tomb Raider The LIVE Experience (London), la dépaysante expérience d’aventure indoor sur thème de la célèbre aventurière.

Et parmi les lieux nominés :

  • Adventica : un important Family Entertainment Center doté d’activités très variées dans un centre commercial de Lituanie.
  • Babylon Park (London) un concept entre le Family Entertainment Center et le parc d’attraction indoor récemment ouvert dans le quartier de Camden
  • Hologate World at Flair Fürth (Germany), un espace dedié aux experiences VR du fournisseur Hologate.
  • I’m a Celebrity Jungle Challenge (Manchester), l’expérience d’aventure indoor à theme
  • Legoland Discovery Center (Brussels) : le dernier né de ce classique du divertissement urbain par Merlin Entertainment.
  • Plopsa Station (Antwerp, Belgium) : la nouvelle version, dans la gare d’Anvers, du parc familial indoor créé sous le nom de Comic Station
  • Hi-Fly Hilden (Germany) un multi-loisirs retenu pour l’installation d’une des premières expériences interactives ValoArena (Valomotion)
  • Dubai Hills Mall pour sa nouvelle montagne russe The Storm Coaster
  • Quake Lisbon Earthquake Experience (Lisbon) dans la categorie “Best Dark Ride”
  • La Restitution de la Grotte Cosquer pour son système de transport par ETF Ride Systems dans la catégorie « Best Innovation »

Félicitations à tous les participants et bravo à l’équipe organisatrice.


Le Livre blanc « Loisirs Innovants » du MAPIC :

Cet été, est aussi paru le dernier Livre Blanc Loisirs Innovants en France réalisé en partenariat avec l’équipe du MAPIC. Typologie par typologie, le livre blanc présente un état de l’art actuel ainsi que trois exemples concrets repérés dans des villes françaises.

Ce livre blanc devrait être bientôt complété par une série d’interview des acteurs publics impliqués dans l’attractivité et le cadre de vie des territoires.


Enfin, ne manquez pas le nouveau Cahier de Tendances du Welcome City Lab (Paris and Co), sorti cette semaine à l’occasion du Salon IFM Top Resa. C’est un numéro à laquelle Funfaircity a également contribué à propos des nouveaux lieux du tourisme immersif.

Du coté des parcs d’attractions urbains

Cœur vivant ou bien expérience atypique le parc d’attraction urbain est bien souvent une petite pépite. Mais ce type de localisation n’est pas simple à gérer. D’un côté, comme tout lieu de loisirs, il doit se renouveler. De l’autre, son développement est contraint par de nombreux facteurs (bruit, architecture, espace, coût,…). C’est donc un grand plaisir de découvrir toutes les nouveautés annoncées par ces lieux magiques :

A Gröna Lund (Stockholm) : c’est une grande extension pour un nouveau quartier et sa montagne russe.

Au Tibidabo (Barcelone) : c’est une tour de chute libre vertigineuse, face à la ville, dès 2024.

Au Jardin d’Acclimatation (Paris) : c’est une montagne russe qui part (le Dragon, 1987) et une nouvelle qui s’installe à la place.

Aujourd’hui, la création de nouveaux projets en la matière peut être la conséquence d’une autre page de l’histoire urbaine : la requalification de friches industrielles. A Charleroi, c’est le site de Caterpillar, en friche depuis 2016, qui se prépare à accueillir un grand parc d’attraction Legoland. Ce type de parc est présent dans le monde entier avec 10 sites opérationnels. A Charleroi, ce sont 1 000 emplois qui sont attendus et entre 1,5 et 2 millions de visites annuelles.

Mais cette histoire urbaine fonctionne dans les deux sens dans un environnement ou le terrain est recherché et ou les activités urbaines évoluent. Cet exemple édifiant aux USA : le parc California’s  Great America (le WonderWorld du film Le Flic de Beverly Hills III, le type de grand parc que l’on imagine pas disparaitre) a été récemment vendu. Il cèdera sa place dans une dizaine d’année à un vaste entrepôt logistique. Une activité jugée plus rentable que celle des loisirs.

Deux siècles après la disparition des Tivoli Parisiens, l’histoire se répète à une toute autre échelle…

Ailleurs, dans l’internet des loisirs :

  • Grosse actualité pour Esport Virtual Arena (voir ici le portrait de Jean Mariotte) avec l’ouverture d’un grand site à Tours à proximité d’autres loisirs (Tours Kart Indoor et West Coast Academy), l’annonce de sa première salle aux USA (à Dallas) et l’organisation prochaine de sa première coupe de France.
  • Un des plus imposants symboles du retailtainment a fêté ses 30 ans cette année : Mall of America. L’occasion de se remémorer ses chiffres imposants : 390 000 m², un parc d’attraction couvert, un cinéma de 14 salles, 500 magasins, 50 restaurants, des boites de nuit et … une chapelle ! Le lieu a aussi accueilli des concepts innovants comme le premier Rainforest Café en son temps. Son offre loisirs propose notamment un flying theater, un centre Crayola Experience, une arcade, des escape games et bien d’autres,…
  • L’enseigne Laser World, reconnue pour ses décors de laser game de grande qualité, ouvre une nouvelle salle au centre commercial O’Parinor. Elle proposera en outre des salles de karaoké.
  • Au cœur de Manchester, un ancien viaduc ferroviaire est devenu Urban Sky Park
  • Et enfin, si vous trouvez qu’un vrai vol en Wingsuit est bien trop dangereux et qu’il faut laisser cela aux professionnels, vous pourrez toujours essayer ce nouveau simulateur très réaliste : Jump par Limitless Flight !

Et si ce n’est pas déjà fait, n’oubliez pas de visionner le dernier webinaire Voltere/Funfaircity sur la page dédiée : Au programme de la dernière édition : les loisirs indoor avec le SPACE, l’association des loisirs indoor.

Bonne reprise à tous !


Pour ne rien rater des prochaines publications :


Retrouvez tous ces lieux et bien d’autres encore sur LA CARTE !